"Loup y es-tu ?"


 

L'air était humide à Londres. Il n'allait pas tarder à pleuvoir une fois de plus dans cette ville connue pour sa météo mélancolique. Blade marchait d'un pas modéré mais toujours bien trop rapide pour un humain. C'était plus fort que lui, il n'arrivait pas à contrôler tout à fait l'état dans lequel sa nouvelle découverte l'avait mis. Il se passait quelque chose autour de lui. Le Vampire tourna à l'angle d'un rue pour rejoindre Buckingham Gate et se passa une main sur le visage. Il y avait encore du monde dans les rues, les gens sortaient pour boire un verre ou au contraire rentraient chez eux après une longue et interminable journée. Blade ralenti le pas et se mit à méditer. Sa vie à lui ressemblait à une seule et unique interminable journée. Bien que parfois il ressente l'envie de simplement fermer les yeux et espérer que tout cesse, que son cerveau puissant et soucieux se mette enfin en pause Blade adorait sa nature de Vampire, les avantages qu'elle apportait. Certes ces derniers temps elle lui posait légèrement problème, surtout lorsque l'on sait désormais qu'il y a un imitateur en ville qui l'a prit pour cible. Presque immédiatement, Blade regarda par dessus son épaule, comme s'il s'attendait à voir une copie conforme derrière lui qui imitait sa démarche. Il n'y avait personne digne d'intérêt, que de simples passants. En se retournant il surpris une jeune femme visiblement perdue dans ses pensées et à l'expression de cette dernière, elle n'avait pas été préparée à croiser un homme aussi magnifique que Blade. Alors qu'il la laissait passer devant lui, elle ne parvint à quitter son visage parfait. Ce dernier n'y faisait pas vraiment attention.
Un imitateur. Voilà qui était intéressant comme idée. Tout d'abord, Blade était flatté de savoir qu'il avait inspiré quelqu'un, ou du moins, une personne de plus mais comme il comprenait que ce fait n'était pas véritablement en sa faveur, le Vampire se sentait fasciné par cette personne. Etait-ce un homme ? Une femme ? La simple odeur ne pouvait pas en dire autant. Il devrait donc le découvrir par lui même. Le Vampire remit les mains dans ses poches et poursuivit ses réflexions. Cette affaire était louche depuis le départ, c'était évident mais dans quel but ? Pour quelles raisons ? La jalousie, forcément. Elle était présente partout, même chez les âmes les plus pures. Le désir de pouvoir aussi. Blade était conscient en plus de fier de sa place au sein de la société Vampire et savait les dangers qu'il encourait pour ça. Mais si son adversaire convoitait son titre et n'avait trouvé comme solution nulle autre que celle ci au lieu de l'affronter directement, ce Vampire ne méritait pas ce titre. Il n'en était pas digne avant même de l'avoir réclamé officiellement. Blade eu un sourire en coin, persuadé d'être né pour être roi. La seule chose dont il était certain et qu'il redoutait était que son imitateur avait forcément fréquenté ses proches et par proches, il en vint à penser à sa propre famille ou ses amis. Peter serait-il capable d'une telle trahison ? Peut être mais dans ce cas il aurait changé du tout au tout pendant ces dernières années. Jamais avant il n'aurait prit le risque de mettre inutilement en danger la vie d'une camarade. Même pour le titre de futur roi. Qui sait ? Un autre nom vint sur la liste de Blade mais ce dernier refusait d'y croire jusqu'au bout. Le Vampire passa près d'un homme d'une quarantaine d'années à l'odeur intéressante. Immédiatement il s'arrêta et fit demi tour.
- Monsieur, l'appela Blade et arrivant à sa hauteur et mettant la main sur son épaule.
L'homme se retourna. Il portait un costume élégant bien que bon marché, c'était surement un trader, un businessman tout du moins. Blade lui adressa son plus beau sourire, celui qui rendait la lune jalouse.
- Que puis-je pour vous jeune homme ? Faites vite je suis pressé, dit l'homme en levant le nez de son téléphone, visiblement surprit par Blade.
- Je suis navré de vous aborder ainsi, commença le Vampire en s'approchant de l'homme de deux pas et plongeant son regard dans le sien. Mais que diriez vous si nous allions dans un coin plus... tranquille ?
Le Vampire sourit à nouveau. Dans la nuit, ses canines n'étaient pas vraiment visibles et il fallait l'admettre, sa beauté était telle – surtout quand il en usait volontairement – que même le plus hétéro des hommes ne pouvait résister. Celui en question semblait s'en rendre compte car après avoir ouvert la bouche sans prononcer un mot pendant plusieurs secondes il sursauta et cligna des yeux rapidement.
- Hum... N-non-non. J-je ne suis pas intéressé par ce genre de choses, vous devriez gagner votre vie autrement mon garçon ! se défendit comme elle pu la victime .
Blade se mit à rire malgré lui. C'était toujours pareil avec ce type d'hommes. Dès l'instant que leur hétérosexualité avait été mise en péril, ils attaquaient. Blade adorait faire ça, semer le doute dans leur esprit avant de boire leur sang, c'était son petit jeu avant de manger. En plus, on le prenait pour un gigolo. Au moins, s'il avait décidé de gagner sa vie ainsi, il était certain que Blade serait devenu très rapidement millionnaire.
- Je crois que vous l'êtes, monsieur, murmura le Vampire en s'approchant d'un pas.
Maintenant, même l'homme voyait tout du visage de Blade éclairé par les néons des commerces voisins. Une lueur bleuté agressive et indélicate vint se poser sur la peau marbrée de la créature. Alors que ce dernier aurait du en être handicapé, il n'en devint que plus beau, plus poétique. Le grand monsieur se raidit, sembla vouloir négocier avant de finalement se détendre et perdre toute volonté de se défendre après avoir croisé le regard charmeur de Blade.
- J-je vous suis..., marmonna-t-il.
- Bien, dit le Vampire avec un rapide sourire avant de se mettre en marche jusqu'à la ruelle la plus proche.
Contre sa volonté, l'homme suivit le Vampire, incapable de comprendre qu'il risquait sa vie. Probablement aurait-il été honoré de savoir qu'un prédateur de la lignée de Blade l'avait choisi pour repas, lui qui était si difficile à satisfaire. Le jeune homme entra en premier et attendit que son plat n'approche. Quand il fut assez prêt, il le regarda plus attentivement, ferma les yeux et huma l'air comme pour s'assurer que sa cible était bien digne d'intérêt. L'homme voulait parler mais il n'osait pas, comme s'il comprenait malgré tout qu'il était en danger, son cœur s'emballa, la faim de Blade aussi. Il y eu un silence dans la ruelle puis sans crier garde, Blade rouvrit ses yeux sanglants ainsi que son impressionnante mâchoire tout en canines avant de se jeter sur sa victime qui n'eut pas le temps de crier.
Dans Londres, les passants allaient et venaient devant la ruelle sans même se douter qu'en son fond, un homme se faisait sauvagement attaquer par un adolescent de dix sept ans. Etait-il père de famille ? Avait-il une épouse ? Des amis ? Des collègues ? Tout ça n'avait plus aucune importance désormais puisqu'il avait été désigné digne d'être bu par Blade Cuthwolf.
Quelques minutes plus tard, le Vampire quitta la ruelle. A sa sortie, il arrangea le col de sa chemise et se passa une main dans ses cheveux déjà parfaitement coiffés. Certain de son allure, il regarda une dernière fois derrière lui avant de tourner les talons, l'homme gisant sur le sol. Il n'était pas mort, mais si personne ne le découvrait d'ici peu, il le serait bientôt. Blade n'avait pas envie de rentrer chez lui, dans son appartement désert mais il n'avait pas non plus envie de se retrouver entouré de monde. Avec un peu de chance, il n'y aurait pas trop de clients au BB ce soir. Le jeune homme ne comptait tout de même pas trop dessus, ce bar était toujours énormément fréquenté, mais au moins, le carré VIP avait l'avantage d'interdire à quiconque de l'approcher s'il n'en avait pas envie. Et puis, ce n'était pas comme si tout le monde osait le faire en temps normal. Le Vampire accéléra le pas jusqu'à pouvoir monter sur le toit le plus proche dès que la voie fut libre et progresser plus rapidement dans la ville qu'il devait traverser. Alors qu'il était à plusieurs rues du bar Vampire et que la pluie semblait de plus en plus sur le point de tomber drue, le jeune homme vit une silhouette féminine sortir d'une boutique un épais sweat shirt bleu marine sur le dos. C'était Penelope Swift.
Blade ralenti brusquement son pas et regarda la demoiselle faire un signe de la main à un vendeur dans la boutique ouverte toute la nuit surement venu pour la remplacer. Le Vampire, debout sur un des toits des immeubles du trottoir d'en face, resta debout à l'observer avec autant de précision que s'il s'était tenu à deux centimètres d'elle. Il voyait à quel point Penelope avait l'air épuisé et surtout comment elle tremblait dans la nuit froide et humide. Ses bras croisés sur sa poitrine, le dos courbé comme pour mieux supporter le vent qui soufflait par moments, elle tapait des pieds de temps en temps pour se redonner de l'énergie. La sirène regardait sans cesse de gauche à droite de la rue, attendant peut être la venue de quelqu'un. Blade était sincèrement surprit de la voir ici. Il n'avait pas oublié que la sirène travaillait dans cette boutique, un Vampire n'oublie rien, mais il ne s'était pas attendu à la voir ici ce soir aussi. Penelope avait-elle besoin d'argent à ce point ? Curieux, Blade sauta du toit dans la rue totalement déserte pour toucher le sol avec plus de légèreté que le vent lui même.
- Bonsoir, dit-il d'une voix neutre dans le dos de la jeune femme.
Il n'en fallut pas plus pour décrocher un cri de la part de Penelope qui sauta littéralement sur place. Dans un réflexe vital étant donné le quartier et l'heure elle voulu frapper l'inconnu qui l'avait surprise mais comme il s'agissait d'un Vampire, ce dernier bloqua doucement son bras comme s'il était de chiffon.
- Blade ?! s'exclama Penelope la voix presque étranglée. Tu m'as fichue les jetons ! se plaignit-elle en se libérant de sa prise d'un geste nerveux.
La jeune femme brune se détourna un instant pour reprendre son souffle et se passer une main sur le visage. Blade en profita pour mieux la regarder. Sa peau était très blanche et comme chez tout les membres de son espèce, elle avait une légère lueur marbrée comme formée de solide écailles invisibles. Percer une peau de sirène ou de triton était quasiment impossible pour un Vampire ordinaire. Blade se pensait sincèrement capable d'y parvenir mais le sang de sirène était connu pour être trop salé et désagréable en bouche.
- Je suis désolé, s'excusa-t-il d'une voix très calme et avec un sourire en coin.
Penelope se tourna vers lui et le regarda comme si c'était la première fois. La surprise passée, la sirène sembla se rendre alors compte de qui était en face d'elle. Son cœur s'emballa à nouveau ce qui eu le don d'amuser Blade. Après tout ce temps, elle n'avait toujours pas changée.
- Blade, reprit-elle d'un air tendu comme s'il venait tout juste d'apparaître, que fais-tu ici ? A cette heure de la nuit ? Enfin, c'est pas comme si tu dormais habituellement, hein ? Ahah...ah...hum, acheva la sirène lamentablement en baissant les yeux et mettant une mèche de cheveux derrière son oreille droite.
Le Vampire ne pu s'empêcher d'être amusé, chose qui était plutôt rare. Blade s'amusait souvent, mais la plupart du temps c'était en dépit des autres. Penelope, elle, était simplement drôle par son attitude, sans heurter personne. Elle était elle même, elle était fraîche et surprenante, comme une vague. Il appréciait ça autant que sa maladresse.
- Tu travailles beaucoup à ce que je vois, poursuivit-il avec les mêmes manières que s'il avait parlé à une inconnue à qui il devait un minimum de respect, sans répondre à la question.
- Pas suffisamment je trouve, répondit-elle en haussant les épaules, ses cheveux bruns voletant autour de son visage. Mais il faut bien, si je veux payer mes études et tout le reste.
- Comme des chaussures ou une robe ? demanda Blade avec un sourire en coin divin, faisant référence à leur dernier entretien ici même.
Penelope ouvrit la bouche comme pour parler mais ce geste se termina en un sourire gêné avant de baisser les yeux au sol. Il n'avait pas oublié ses paroles. Comment l'interpréter ? Le Vampire ne la quitta pas du regard, semblant alors parti dans ses réflexions les plus profondes. La sirène leva à nouveau les yeux vers lui et se mit à rougir sans savoir pourquoi exactement, peut être parce qu'il était l'homme le plus beau qu'elle n'ait jamais vu de toute sa vie et que son regard avait autant de puissance que les vagues d'un océan déchaîné contre la roche.
- Quoi ? finit-elle par demander avec un sourire gêné en croisant à nouveau les bras sur sa poitrine et prenant appui sur son autre jambe.
Penelope était belle, très belle même, comme toutes les femmes de son espèce. Si les sorciers et les loups n'avaient pas cet élément dans leurs particularités dues à leur nature, les Vampires et les sirènes si. Tous avaient un éclat différent, une beauté enivrante et un charme redoutable. Blade était au dessus de tout ça, il s'en moquait royalement mais il ne pouvait nier l'effet que produisait Penelope sur lui. Cependant, il était parfaitement conscient que cet effet n'était pas totalement due à sa nature de sirène car les autres de son espèce n'étaient pour lui que d'un intérêt très limité. Penelope avait ce quelque chose qui l'attirait. Elle était maladroite autant dans sa manière de se tenir, de s'exprimer et même de s'habiller. Dans tout ces trois faits, on pouvait ressentir une certaine élégance, une certaine prestance mais contrairement à une femme comme Cassandra, Penelope n'allait pas jusqu'au bout. Au lieu d'être une demoiselle accomplie, elle ressemblait plus que quiconque à une adolescente qui se cherche. Féminine mais pas totalement, réservée mais pas assez pour ne pas faire à chaque fois qu'elle voyait Blade des blagues vaseuses, et à la recherche d'argent mais pas suffisamment pour en gagner facilement. Pour beaucoup,cette liste aurait fait de Penelope une femme sans vraiment d'intérêt autre que celui de sa beauté surhumaine mais pour Blade, elle en devenait que plus fascinante.
- Tu es tellement différente de Cassandra, murmura-t-il après un long silence qui eu le don de rendre la sirène folle.
Cette dernière fronça légèrement les sourcils et ajouta d'un air soucieux :
- Et c'est mal ?
Blade leva la main jusqu'au visage de Penelope où il mit une mèche de cheveux derrière son oreille droite. La jeune femme senti son cœur s'emballer et parce que Blade était un Vampire, elle savait qu'il l'entendait aussi. La honte. Elle se mordit la lèvre en regardant malgré tout le jeune homme, totalement sous le charme et ce, depuis des années déjà. Il lui souriait comme il le faisait que trop rarement. A chaque seconde, Penelope devenait plus folle de lui.
- Disons que c'est différent, répondit-il vaguement.
Blade retira sa main et eu un nouveau sourire amusé tandis que Penelope en eu un rayonnant. C'était peut être une bonne chose d'être différente de Cassandra, puisqu'il n'était plus avec elle pour des raisons inconnues ? Malgré elle, Penelope ne pouvait s'empêcher de penser que lui et la sorcière formaient un beau couple. Comme quoi, la beauté et l'attirance ne faisaient pas tout puisqu'il se trouvait là, maintenant, devant elle à lui dire qu'elle n'avait rien à voir avec son ex. Etait-ce un compliment masqué ?
Le Vampire releva brusquement la tête, huma l'air avant de sourire rapidement.
- Quoi ? Que se passe-t-il ? demanda la sirène soudain nerveuse.
- Ton chauffeur approche. Je ferais mieux de partir avant qu'il n'y ait des étincelles, dit Blade avec ce même sourire amusé. Bonne nuit Penelope, ajouta-t-il en inclinant légèrement la tête.
- Attends, Blade ! tenta de le retenir la jeune femme brune mais c'était trop tard, la rue était à nouveau déserte.
Penelope avança de plusieurs pas, cherchant frénétiquement des yeux le Vampire mais il n'y avait plus personne. Quelques secondes plus tard, une mercedes noire vint se garer devant elle. La vitre avant se baissa lentement laissant alors voir le visage du conducteur.
- Penny, ça va ?
- Darren, dit cette dernière le souffle légèrement court à cause des émotions mais avec un sourire rayonnant. Oui oui, je vais très bien, merci d'être venu me chercher, le remercia-t-elle avant de faire le tour de la voiture pour monter côté passager.
- Penny, je t'ai déjà dit de ne pas me remercier chaque soir, répliqua Darren avec un sourire amusé et en regardant sa meilleure amie s'asseoir à ses côtés dans le véhicule. Ça ne me dérange pas, je préfère venir à cette heure de la nuit que de savoir que tu prends le métro toute seule. Les tarés courent les rues ici.
La sirène attacha sa ceinture tout en le regardant avec un sourire rayonnant.
- Tu es un amour. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi.
- Tu suivrais le premier prédateur venu les yeux fermés, Penny, dit-il en démarrant la voiture à nouveau avec un sourire moqueur au coin de ses fines lèvres.
Parce qu'il regardait la route, le jeune sorcier ne vit pas l'air soudain coupable de sa meilleure amie qui détourna bien vite les yeux. Il avait raison, la seule raison pour laquelle pendant toutes ces années elle n'avait pas couru après Blade ou s'était un peu moins méfié de lui c'était Darren. Lui seul l'appelait à la prudence, elle qui était que trop souvent naïve et manipulable. Son meilleur ami était quasiment son seul repère et son seul soutien à IMSE et encore plus avec des gens d'un niveau social aussi élevé que celui de Blade. Avec le temps, Darren était devenu une sorte de tuteur qui lui apprenait tout de la vie et qui parfois lui disait quoi faire. Certes elle était libre de ne pas l'écouter, mais Penelope sentait qu'il agissait pour son propre bien et ce simple fait suffisait à l'arrêter.
- Ça va ? finit par demander le sorcier en lançant un regard inquiet à sa meilleure amie. Tu as l'air tendu.
- Mmh ? Non non, je vais bien, ne t'en fais pas. Je suis un peu fatiguée je crois. Ça va aller pour le trajet jusque chez toi ? Je suis désolée de te forcer à faire ça en semaine, s'excusa la demoiselle avec un air soucieux que Darren trouva terriblement craquant.
Coupable de ce qu'il pensait en cet instant alors qu'il avait le regard posé sur les yeux bleus et poétiques de la sirène, le sorcier ne trouva meilleure réponse que de mettre sa main sur le visage de Penelope pour la taquiner. Cette dernière poussa une exclamation de surprise mêlée d'un rire fort et légèrement cassé tandis que Darren riait silencieusement de sa plaisanterie.
- Tu dirais quoi si je te faisais la même chose ? répliqua la jeune femme brune, amusée.
- Que tu nous tuerais tout les deux étant donné que je suis au volant, répondit Darren d'une voix tout à fait calme et détendue alors qu'il tournait au coin d'une rue.
- Oui, mauvaise idée, commenta Penelope avec un air désolé et amusé adorable.
Le jeune homme brun lui adressa un rapide regard en coin avant de reporter son attention sur la route. Ils se retrouvèrent à un feu rouge dans un long embouteillage. La pluie commença alors à tomber définitivement. Darren enclencha les essuie glace tandis que dans l'habitacle le silence régnait, simplement brisé par les lourdes goûtes frappant le pare brise nettoyé au fur et à mesure. Penelope serra un peu plus ses bras sur sa poitrine et s'enfonça dans son siège, sentant la fatigue faire effet. Toujours aussi muet, Darren regarda son téléphone portable l'air soucieux pendant quelques secondes avant de le reposer et de redémarrer la voiture. Les sourcils froncés, il reprit la conversation.
- Dimanche il y a une office pour Jessica Smith, annonça-t-il simplement.
Penelope se tendit et se redressa sur son siège, l'air grave. Elle était sincèrement désolée pour la disparition de cette jeune fille qu'elle ne connaissait pourtant pas mais elle n'aimait pas vraiment aborder le sujet car il mettait alors Blade en cause. Surtout que Darren était tout particulièrement certain de la culpabilité du Vampire.
- Ah ? dit-elle simplement, ne sachant quoi dire. Tu veux qu'on y aille ensemble ? proposa-t-elle l'air de rien.
- J'aurais aimé, répondit Darren l'air toujours aussi sombre tout en conduisant. Mais c'est une cérémonie sorcière, seuls les miens peuvent y participer. Je crois que IMSE va organiser quelque chose aussi.
- C'est tellement triste ce qui lui est arrivé, murmura Penelope avec un frisson. Et dire que ça aurait pu arriver à n'importe qui, même à toi.
Le jeune homme eu un rire amusé avant de regarder son amie avec un grand sourire presque railleur.
- Impossible, je n'aurais fait qu'une bouchée de Cuthwolf, dit-il avec ce qui aurait pu être de l'arrogance si ça n'avait pas été son genre.
Darren était simplement conscient de l'étendue de son pouvoir en tant que sorcier et face à Blade, le combat aurait été intéressant.
- Darren ! s'exclama Penelope. Tu le penses toujours coupable ?
- Évidemment ! Il n'a pas été jugé innocent à ce que je sache ! se défendit-il vivement. Comment peux-tu croire qu'il n'a pas tué Jessica alors que sa meilleure amie dit que le dernier mot qu'elle a prononcé était le prénom de Cuthwolf ? Même toi tu ne peux pas être aussi naïve, Penny ! acheva-t-il en secouant la tête de gauche à droite d'un air consterné.
- Qu'est-ce que tu veux dire par « même moi » ? demanda la sirène et se tournant vers son ami, soudain en colère.
Darren posa les yeux sur elle et comprit très rapidement qu'il avait dit une parole de trop.
- Penny, commença prudemment le sorcier. Tu es connue pour ta clémence et honnêtement, tu n'es pas du genre à condamner Cuthwolf, peu importe ce qu'il fait. Tu sais ce que j'en pense. Il ne mérite pas ta gentillesse.
La sirène resta silencieuse un instant, comme pesant le pour et le contre avant de finalement prendre la main de Darren qui n'était pas sur le volant dans la sienne.
- Je crois que je suis celle qui ne mérite pas ta gentillesse. Mais j'aime croire que les gens ne sont pas aussi mauvais qu'on le pense. Blade a peut être un bon fond, je le sens.
Darren n'était pas convaincu mais n'ajouta rien. Penelope était ainsi, d'un optimisme et d'une générosité épuisantes, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il appréciait autant sa présence qu'elle le rendait coupable. Le jeune homme connaissait Penelope depuis leur première année de collège à IMSE. Ils étaient rapidement devenus très proches et Darren avait tout de suite prit très à cœur son envie de s'occuper d'elle. Cependant, pour une raison qu'il avait dévoilé à personne d'autre que lui même, entendre sa meilleure amie lui dire qu'elle ne le méritait pas le mettait mal à l'aise. Si seulement Penelope savait...
Ils arrivèrent enfin à destination. Darren gara le véhicule dans le quartier modeste dans lequel vivait la sirène. Les rues étaient faiblement éclairées d'une lueur légèrement lugubre. Il y avait une bande de jeunes à capuches et casquettes en train de boire au pied d'un immeuble , parlant et riant fort. Quand quelqu'un passait près d'eux, il se faisait interpeller sans la moindre marque de respect. Évidemment, dès l'instant que Darren était entré dans la rue avec sa mercedes, tous leurs regards s'étaient posés dessus. Il avait beau venir ici des centaines de fois par an, c'était toujours la même gêne. Le sorcier ressentait plus que jamais le vide social qui était présent entre lui et sa meilleure amie une fois qu'il entrait dans son terrain. Leur amitié avait survécu mais pour combien de temps ? Le jeune homme avait parfaitement conscience que la sirène chercherait moins à gagner sa vie si son meilleur ami ne lui rappelait pas – certes involontairement – à quel point elle était pauvre. Cassandra prenait également un malin plaisir à le lui faire remarquer. Darren se gara devant la maison bancale de Penelope. Sa grille avait été cassée depuis sa dernière visite. Que s'était-il passé ?
- Merci, dit-elle une fois de plus avec un petit sourire qui fit gonfler ses joues pleines que Darren adorait tant. Fais de beaux rêves, ajouta-t-elle avant de lui faire une bise.
- Toi aussi, dit-il avant qu'elle ne ferme la portière.
Il attendit qu'elle entre dans son minuscule jardin, qu'elle monte les marches de son perron qui l'était tout autant et que la porte d'entrée soit ouverte avant de redémarrer sa voiture. Penelope fut immédiatement accueillie par sa famille et lui envoya un baiser de la main avant de refermer la porte derrière elle. Darren resta quelques secondes à fixer la demeure miteuse dans laquelle il raccompagnait sa meilleure plusieurs soirs par semaine avec l'envie brulante de la prendre par la main et de l'emmener loin de tout ça, de lui offrir tout ce dont elle avait cruellement manqué dans sa vie. Les dents serrées, le jeune homme se mit en route. Un jour. Un jour elle acceptera qu'il prenne définitivement soin d'elle.
 
 
 
Le reste de la semaine se passa plutôt tranquillement à IMSE. Du moins aussi tranquillement qu'une école de Magie réunissant des créatures mythiques puisse l'être. A cause de l'office faite le vendredi matin dans le gymnase et de celle organisée par les sorciers de l'école, personne n'osait afficher sa joie personnelle. Le meurtre de Jessica Smith était encore dans l'air et beaucoup étaient persuadés que le véritable coupable errait dans les couloirs du lycée. Cependant, personne n'était assez courageux pour oser le dire directement au concerné. Même Garrett qui était un ennemi confirmé de Blade ne dit pas un mot, préférant laisser les sorciers et les Vampires se déchirer entre eux, comme toujours.
Ce fut à la pause de dix heures le vendredi matin que tout le monde fut convoqué et réuni dans le gymnase de IMSE pour un dernier hommage à Jessica Smith. Tout les élèves étaient présents ainsi que le personnel du lycée. Évidemment, tout le monde n'attendait de voir qu'un seul et unique visage : celui de Blade . Oserait-il venir ? S'absenter ne serait-il pas une forme d'aveux ? Oui mais se présenter ne serait-il pas une provocation ? Les avis étaient partagés, les conversations nombreuses mais tout ça avait le don de rendre Blade plus heureux que jamais. Le Vampire aimait intriguer, semer le doute bien que cette fois-ci il n'en ait pas eu la réelle intention. Malgré toute l'agitation que cette affaire avait causé dans la vie de Blade, il n'en avait pas pour autant oublié Cassandra. Si depuis le départ le jeune homme faisait comme s'il ne se sentait pas concerné par ses manigances, il ne pouvait nier être en réalité tout particulièrement intéressé par ce qu'elle avait en tête. La sorcière avait eu le don de l'intriguer depuis son arrivée à IMSE et maintenant encore, elle le fascinait plus qu'elle ne l'imaginait et plus qu'il n'oserait jamais l'admettre. Les deux étudiants ne s'étaient pas adressé la parole depuis leur « rupture », ce qui remontait à des semaines maintenant.
C'était la veille que Blade ressenti l'envie de retourner parler à son ex petite amie alors qu'il était dans la cafétéria de IMSE, installé à sa table comme un roi entouré de sa cour. La jeune femme blonde venait d'entrer d'un pas tout aussi royal en compagnie de Cheryle, l'air tout à fait détendu et légèrement hautain, comme elle savait si bien l'exprimer. Blade n'eut pas besoin de regarder dans sa direction pour la voir, faisant semblant de s'intéresser à une conversation que partageaient Chad et Summer alors qu'en réalité, il la dévorait des yeux. Andrew qui était du genre observateur et qui connaissait étrangement bien Blade se pencha légèrement vers lui et murmura à son oreille.
- Elle prépare un coup foireux, le prévint-il. D'abord elle est allée du côté du gymnase et après elle a eu une conversation avec Peter en privé.
- Quelqu'un sait de quoi ils ont parlé ? demanda Blade sans regarder Andrew.
Darren passa près de la table au même moment. Il soutint le regard du Vampire d'un air de défit. Andrew le suivit également des yeux et attendit qu'il soit parti pour répondre à la question posée.
- Personne, menti-t-il avec prudence.
Blade n'était pas de ceux à qui on pouvait mentir facilement, ce que Andrew savait parfaitement. A côté d'eux, Summer se raidit malgré elle sur sa chaise. De l'extérieur ce n'était pas visible mais pour un Vampire au sens de l'observation aussi aigüe que Blade, c'était un aveu de culpabilité aussi flagrant qu'un panneau de signalisation. Ce dernier adressa un rapide regard à la jeune femme qui semblait pourtant toujours autant passionnée par sa conversation avec Chad à propos de la prochaine pleine lune. Andrew tenta de ne pas se montrer nerveux et attendit. Il risquait sa peau à chaque mensonge de plus. Blade se tourna à nouveau vers lui et le fixa quelques secondes.
- Tâchons de régler ça, dit-il après un long silence cruel en hochant la tête l'air pensif.
A l'autre bout de la salle, Cassandra éclata de rire.
Après la pause déjeuner, il se leva de table suivit de sa petite bande et comme toujours, tout le monde le regarda. Maintenant que Cassandra était dans le secret, qu'elle savait que Blade était l'équivalent d'un prince dans le monde Vampire, elle se rendait compte à quel point il était né pour ce rôle. A moins que ce soit parce qu'il avait grandi dans une famille royale qu'il en avait reçu l'éducation. En posant les yeux sur Andrew, la sorcière se dit que lui aussi avait un fort potentiel, probablement plus que Peter lui même qui ne dégageait pas le même éclat royal que Blade. Mais d'un autre côté, Peter avait lui, l'attitude d'un souverain bon et rassurant.... Et dire que la pièce était pleine d'héritiers potentiels ! Sa jalousie remonta d'un cran en voyant Summer passer près d'elle, la démarche légère comme seuls les Vampires pouvaient l'avoir. Elle ? Une princesse ? C'était parfaitement ridicule, surtout quand on savait qu'elle était censée être la Vampire la plus appropriée à Blade. La blague. Elle ne le méritait pas du tout.
Cassandra termina son déjeuner et se leva à son tour environ un quart d'heure plus tard en compagnie de Cheryle et de deux autres de ses suiveuses Amanda et Rebecca. Toutes les quatre se surnommaient Cassy, Chery, Mandy et Becky. Elles étaient chez les sorcières ce que Summer était chez les Vampires. Le petit groupe quitta le réfectoire et se rendit dans le couloir pour rejoindre les toilettes des dames avant le début du prochain cours. Alors qu'elles approchaient de la porte, Cheryle saisit brusquement le bras de Cassandra.
- Regarde qui est là ! s'exclama-t-elle dans un murmure inutile.
La sorcière blonde retint son souffle plus bruyamment qu'elle ne l'aurait souhaité. Blade se trouvait là, appuyé contre le mur, les mains dans les poches de son pantalon noir l'air détaché et terriblement séduisant si bien qu'une fille en tomba par terre en passant devant lui. Ça arrivait souvent.
- Tu crois qu'il t'attend ? demanda Cheryle.
- Aucune idée, répondit Cassandra qui parlait d'une voix normale bien que légèrement tendue. Peu importe, je m'en fiche de toutes manières, ajouta-t-elle en redressant les épaules et reprenant sa marche princière.
Le nez levé, elle voulu passer devant Blade pour entrer dans les toilettes des dames mais ce dernier l'en empêcha par le simple son de sa voix.
- Puis-je te parler un instant ? demanda-t-il sans lever les yeux du sol dans un effet volontaire.
Le cœur de Cassandra s'emballa bien qu'elle garda la main sur la porte, ses trois amies derrière elle. La jeune femme le fixa mais ne dit rien, ne sachant quoi répondre en réalité. Le simple fait qu'il s'adresse à elle lui fit ressentir tout un tas d'émotions plus confuses et improbables les unes que les autres. La colère régnait en maître mais la tendresse fit sa place, ainsi que la fierté omniprésente et écrasante. Blade releva les yeux vers elle. Le cœur de la sorcière cessa de battre un instant avant de reprendre encore plus vite, comme si c'était possible. Les joues roses, elle entrouvrit la bouche mais ne dit rien.
- Maintenant, insista-t-il avec une douce autorité commune à tous les grands dirigeants charismatiques.
- D'accord mais vite, je n'ai pas que ça à faire, dit-elle finalement avec arrogance bien qu'elle soit dans tous ses états.
Blade le savait mais qu'elle continue à jouer le jeu lui plaisait tout particulièrement. Il avait l'impression de retrouver la jeune femme qu'il avait premièrement rencontré, celle qui s'arrêtait aux apparences et qui ne voulait pas s'attacher à lui pour ce qu'il était vraiment.
- Pas ici, dit-il alors qu'elle se plantait devant lui.
Sans crier garde, Blade la prit dans ses bras et quelques secondes plus tard, ils étaient à l'autre bout du parc de IMSE. Cassandra aurait pu hurler si la surprise et la rapidité du Vampire l'en avait pas empêchée. Elle tremblait comme une feuille quand il la reposa au sol. Amusé par la faiblesse dont le corps de la sorcière faisait preuve contrairement à son mental, il la regarda chanceler un instant.
- Plus... jamais...sans...prévenir ! le mit-elle en garde les mains sur les genoux. BLADE MES CHAUSSURES ! s'écria-t-elle brusquement en se rendant compte que ses talons Prada s'enfonçaient dans l'herbe humide du parc.
Blade leva les yeux au ciel avant de s'approcher d'elle et de passer un bras derrière ses genoux pour la soulever doucement.
- Qu'est-ce que tu fais ? demanda-t-elle nerveuse sans pour autant l'en empêcher.
- Je sauve tes chaussures et mon pauvre crâne d'une autre de tes crises de colère, répondit-il l'air presque las en s'approchant d'un rocher où il la déposa délicatement.
Cassandra se laissa faire, profitant du court chemin pour effleurer le cou du Vampire de son nez. Elle aurait aimé dire qu'il sentait parfaitement bon mais Blade semblait avoir aucune odeur. A moins qu'elle ne soit accessible qu'à des odorats surnaturels et raffinés. Installée sur son perchoir, la jeune femme blonde arrangea ses cheveux, sa jupe beige, son collier doré avant de reporter son attention sur le Vampire. En réalité elle jouait la comédie pour se donner un genre car elle était sincèrement obsédée par lui à cet instant. Que voulait-il ?
- Je sais que tu prépares un mauvais coup Cassandra, dit-il lentement en entrant sans détour dans le vif du sujet.
Presque immédiatement la sorcière se raidit et leva les yeux vers lui. Son sang dans ses veines accéléra sa course et elle en vint à se demander si elle n'était pas en danger ici, seule avec le meurtrier présumé de Jessica Smith. De toutes manières, tout le monde les avait vu partir ensemble, la tuer maintenant était bien trop stupide. Oui mais plus tard ?
- Je ne vois pas de quoi tu parles, répondit-elle finalement en reprenant son éternel air hautain et détaché.
- Ne joue pas avec ce qui te dépasse, la prévint Blade d'un air sombre.
Cassandra sursauta violemment. En une seconde le visage du Vampire s'était retrouvé à un centimètre du sien. Elle pouvait presque toucher ses lèvres parfaites qui donnaient des baisers qui l'étaient tout autant bien qu'elles masquent des canines mortelles. Le jeune homme resta ainsi un instant en suspens, sans afficher aucune expression avant de finalement reculer suffisamment pour mieux voir la sorcière. Il redessina son visage de son regard sanglant.
- Tu veux dire par là que je ne devrais pas jouer avec toi ? demanda la sorcière dans un souffle, totalement hypnotisée.
Blade regarda dans chacun de ses yeux bleus comme s'ils étaient différents l'un de l'autre avant de répondre avec un fin sourire divin.
- Exactement, souffla-t-il.
- Je crois au contraire être un adversaire à ta taille, insista-t-elle avec impertinence.
Blade ouvrit brusquement la bouche pour montrer d'impressionnantes canines. Ce geste eu le don de faire sursauter violemment la sorcière blonde qui ne se démonta pas pour autant. Le cœur battant à tout rompre, elle respira profondément et reprit contenance. Blade avait toujours les canines apparentes comme un fauve énervé et il ne pouvait être plus redoutablement magnifique. Cassandra leva la main droite avec lenteur jusqu'à sa bouche sans le quitter des yeux une seconde. D'un geste tremblant elle toucha une de ses canines supérieures mais cessa bien vite avant de se couper. C'était comme jouer avec la pointe d'un couteau de cuisine. Les deux adolescents restèrent un long moment à se regarder ainsi, le souffle suspendu dans le silence total de la forêt. Le cœur mort de Blade se mit soudain à battre plus vite mais il parvint à en contrôler le rythme. Cassandra le fixait toujours de ses grandes pupilles bleues et fascinantes. Les regarder était comme regarder dans un lac glacé durant le plus beau des hivers. Sa peau était d'une blancheur neigeuse et pourtant, ses joues et ses lèvres étaient d'un rose passionné et romantique. Blade savait ce qui allait se passer, il le voyait venir de loin et pourtant il ne fit rien pour l'en empêcher.
Cassandra se pencha rapidement vers son ex petit ami et l'embrassa fougueusement. Dès l'instant que leurs lèvres se touchèrent, ce fut comme si une faim inavouée s'était éveillée en eux. Ce baiser ils en crevaient d'envie depuis le dernier qu'ils avaient eu mais n'osaient pas l'admettre. Principalement par fierté mais dans le cas de Blade , c'était pour une raison tout autre, une raison qui en réalité lui faisait plus peur qu'il n'était capable de le reconnaître. Raison qui sonnait sans cesse dans sa tête comme une alarme dangereuse tout le temps de ce baiser et pourtant il le rendit avec fougue. Cassandra était délicieuse et parce qu'elle l'était trop, il n'avait pas envie de la mordre. Comme une pâtisserie parfaitement réalisée que l'on refuse de croquer de peur de la dénaturer et la voir disparaître. Cassandra était cette pâtisserie aux yeux de Blade. Ce dernier passa une main dans ses longs cheveux blonds et la pressa contre lui avec autant de force que son petit corps de mortelle le lui permettait. Une seconde plus tard, il la repoussait.
- Quoi que tu aies en tête, abandonne, lui dit-il la main sur la nuque de la jeune femme.
Cassandra ouvrit la bouche pour répliquer – bien qu'elle ait surtout besoin d'air – mais Blade l'en empêcha en pressant une dernière fois ses lèvres contre les siennes.
- Renonce, insista-t-il avant de disparaître et de la laisser seule.
Cassandra resta quelques longues minutes sur son rocher, le souffle et le cœur emballés, incapable de comprendre ce qui venait de se passer. Blade l'avait embrassée, il lui avait rendu son baiser. Cassandra se passa une main dans les cheveux, tremblante comme une feuille. Il lui fallut quelques autres minutes avant de se décider à retourner jusqu'aux locaux de IMSE. Cependant, alors qu'elle voulu descendre de son perchoir, elle se rendit compte d'un détail.
- Et comment je rentre moi maintenant ?! s'écria-t-elle avec colère dans le parc désert.
C'était donc le lendemain qu'avait lieu la cérémonie en mémoire de Jessica Smith. Blade avait essayé de se faire le plus discret possible pour une fois, bien qu'il soit conscient que c'était inutile. Même si tout le monde savait qu'il avait été entendu par la police à la fois sorcière et Vampire, qu'il avait un alibi en béton que même le témoignage de la meilleure amie de Jessica ne pouvait contre carrer, beaucoup restaient persuadés que Blade avait simplement trouvé un autre moyen de passer outre la justice. Si habituellement ça faisait de lui quelqu'un de cool, cette fois-ci il en devenait que trop effrayant. C'était une des rares choses que son père lui avait directement enseigné dans son enfance. Un bon chef ne doit être ni trop craint ni pas assez. Durant toute la cérémonie qu'il trouva d'un ennui mortel – sans mauvais jeu de mot – le jeune homme observa tout le monde et se demanda comment remédier à une telle situation. Il avait autant besoin de la crainte que de l'admiration de ses paires. Pendant tout le temps que dura la cérémonie, les Vampires eurent la nausée à cause de la forte odeur laissée par les loups. Certains comme Chad mirent le col de leur t-shirt sur leur nez par pur provocation : les Vampires n'avaient pas besoin d'air. Il ne croisa qu'une fois le regard de Cassandra et à son attitude, il comprit qu'elle essayait de renouer des liens après le baiser de la veille mais Blade détourna les yeux, l'ignorant complètement. Bien qu'à l'autre bout du gymnase , il entendit Cheryle parler.
- Cassy ? Ça va ? Tu as l'air en colère...
La sorcière blonde ne répondit rien, se doutant qu'elle pouvait être entendue par son ex petit ami. Ce dernier reporta son attention sur l'assistance qui ne cessait de murmurer à son sujet. Le Vampire bien que tout au fond de la salle entouré de sa bande semblait être le véritable sujet de conversation et non Jessica Smith, qui n'aura pas eu sa gloire, même dans la mort. Ce fut quand il remarqua Penelope assise bien plus loin qu'il comprit quoi faire. La jeune femme brune avait attaché ses cheveux bruns et mi longs en une queue de cheval haute, laissant paraître sa jolie nuque blanche où tombaient quelques petites mèches. Cette vision aurait pu donner faim au Vampire si le sang de sirène ne l'écœurait pas légèrement. A côté d'elle se trouvait Darren McAdams. Le sorcier et la sirène étaient inséparables depuis le collège mais ne semblaient pas être amoureux. Blade eu un rapide sourire. Si Penelope considérait Darren comme un ami, il restait persuadé que lui était amoureux d'elle. A la gauche de Blade, à un mètre de lui, Chad et Eamonn partageaient une blague muette.
La cérémonie fut enfin achevée. Sachant que la plupart des élèves seraient chamboulés, le reste des cours de la journée étaient annulés, permettant aux amis et élèves du lycée de faire tranquillement leur deuil entre eux. Blade regarda les gens passer devant lui pour sortir du gymnase en compagnie de sa clique, se rendant compte à quel point les sorciers et les Vampires ne se mélangeaient plus du tout. Le fossé qui existait déjà entre les deux espèces était plus marqué que jamais. Évidemment les loups allaient se joindre à eux mais qu'en était-il des sirènes et tritons ? Habituellement ils étaient neutres mais il se pouvait que cette communauté se décide à prendre partie. Blade devait intervenir maintenant avant qu'il ne soit trop tard.
 
 
 
Il existait à IMSE une tradition aussi illégale qu'appréciée et ce depuis l'ouverture de l'école magique. Chaque pleine lune était devenue une compétition où s'affrontaient loups garous et Vampires. Cette tradition s'était instaurée implicitement parmi les élèves et les professeurs avaient prit pour habitude d'agir comme s'ils ne savaient pas ce qui se passait dans la forêt d'Epping chaque mois. Les loups s'y rendaient afin d'apprécier les seuls véritables avantages qu'offraient leur nature. Ils pouvaient se défouler, courir à toutes allures, jouer entre eux et évidemment chasser. Cependant avec le temps, les Vampires se rendaient presque automatiquement dans ces bois afin de servir d'appât pour les loups et alimenter une compétition qui existait déjà constamment les autres jours de l'année. Personne ne savait vraiment comment était né cet événement, comment les loups et les Vampires avaient décidé de se retrouver tous les mois pour s'affronter mais une seule chose était certaine : cette réunion était suivie par tous avec passion. C'était peut être le sport le plus populaire que proposait IMSE. Des paris étaient faits, des supporters étaient nés. En temps normal, au moins deux semaines avant la pleine lune, l'école était en pleine effervescence mais le meurtre de Jessica Smith avait refroidis un peu tout le monde. Cependant le mardi suivant, le souvenir de la pauvre jeune fille était définitivement oublié pour ne laisser place qu'à la tension du « match » à venir.
Blade adorait les pleines lunes. Elles lui donnaient une occasion en or pour mettre sa raclée à Garrett King qui chaque mois devait encaisser la défaite avec une surprenante dignité. Le Vampire s'était attendu à le voir faire profil bas mais le loup paraissait très sur de lui, comme s'il était certain de sa victoire à venir sans pour autant railler. Blade n'était pas inquiet, Garrett était quelqu'un de fier, un adversaire qu'il respectait secrètement. Ce qui l'inquiétait légèrement était de voir à quel point Cassandra était discrète. Depuis qu'il l'avait ignorée pendant la cérémonie, la sorcière n'avait pas cherché à capter son regard une seule fois. Elle était différente, Blade l'avait remarqué. Certes sa page Facebook était toujours aussi fournie, ses commentaires étaient toujours aussi acides et à la fois craquants, son style vestimentaire ne pouvait être plus au point mais dans son attitude, le Vampire remarquait quelque chose de changé. Cassandra semblait plus triste. Blade n'osa penser que c'était à cause de lui, la sorcière valait mieux que ça, mais si c'était effectivement le cas, il s'en moquait royalement.
S'il y avait un Vampire qu'il était impossible à tenir en place avant la pleine lune c'était Chad. Le jeune homme ressemblait à un fan de rugby avant l'ouverture de la saison. Il ne cessait d'en parler, de provoquer un loup quand il en croisait un. Summer n'était pas particulièrement pour et tentait de calmer ses ardeurs mais Blade appréciait. Chad était sport. Andrew qui était de nature beaucoup plus posée affichait son excitation avec une retenue glaciale. Lui aussi appréciait affronter les loups mais son plaisir se trouvait plus dans la préparation, comme un militaire gradé. C'était d'ailleurs pour ça qu'il était le second de Blade et non Chad, qui était bien trop impulsif mais qui n'en restait pas moins un élément solide et fiable de l'équipe.
Le mardi même avant la pleine lune de nombreux accidents manquèrent d'avoir lieu dans IMSE. Dans le réfectoire un loup avait répondu aux provocations des Vampires et le tout parti en bagarre générale en quelques secondes. Les sorciers, sirènes et tritons présents s'écartèrent mais observèrent la scène avec curiosité. Pendant des siècles ils étaient tenus en dehors d'une compétition qui pourtant les passionnait. Garrett qui tenait à ce que sa communauté se montre le plus calme et raisonnable possible intervint très rapidement et tenta de contrôler son loup.
- Qu'est-ce qui se passe ? C'est la lune qui vous met sur les dents ? demanda à voix haute Chad qui sauta avec une étrange légèreté par dessus la table pour faire face au loup qui voulait se battre avec un Vampire. Si j'étais vous, je ne tenterais rien avant la nuit. Jusque là vous n'êtes que des loques.
- Ce soir tu mangeras tes canines Lewis ! le menaça le loup en pointant son index en sa direction.
- Tu veux que je te mette à la niche maintenant, Sullivan ? répliqua Chad en faisant un brusque pas en avant si bien que tout les autres loups approchèrent rapidement, près à la bagarre.
- Recule Lewis, la lune n'est pas encore pleine, dit Garrett avec calme.
Les loups se retournèrent pour voir le jeune homme approcher. Il n'avait pas son éternel ballon de basket dans les mains mais comme toujours, son visage solide affichait les deux cicatrices parallèles allant de son œil gauche à son cou. Ses pupilles dorées brulaient avec force bien qu'il exprimait un air calme et contrôlé. Immédiatement, Blade se leva de sa chaise comme s'il lévitait dans les airs et se rendit jusqu'aux côtés de Chad avant de finalement passer devant lui. Le silence régnait uniquement brisé par les battements accélérés des cœurs mortels. Les deux groupes se faisaient face à quelques mètres l'un de l'autre, seuls Blade et Garrett se trouvaient au milieu. Le loup était bien plus grand que le Vampire mais cette différence n'en faisait aucune sur leur prestance respective. Ils avaient tout les deux autant l'air de chefs. Blade était un prince parmi les siens, Garrett un alpha.
- Tiens tes chiens jusqu'à ce soir, dit Blade dans un murmure provoquant.
- N'oublie pas que nous mordons autant que vous, Cuthwolf, lui rappela Garrett.
Les deux restèrent ainsi quelques longues secondes avant de finalement tourner le dos l'un à l'autre. La pleine lune de cette nuit s'annonçait passionnante. Comme toujours.
 
 
 
Trente minutes avant la pleine lune, IMSE, bâtiment B.
 
Les Vampires séjournant à l'internat mais aussi les autres étaient réunis près à aller suivre la compétition. Les règles étaient strictes. Seule l'équipe de Blade avait le droit de se rendre jusque dans la forêt, les autres devraient se contenter des images filmées par des élèves volontaires et retransmises sur un site internet dont l'accès était permis par un code secret. Probablement les professeurs en avaient connaissance, si c'était le cas, aucun d'entre eux n'avait essayé de le faire fermer. L'agitation dans la grande salle commune était celle d'un avant match. Les Vampires adoraient les pleines lunes car elles étaient le seul moment où ils pouvaient vraiment affronter les loups et s'amuser.
Blade entra enfin accompagné de Andrew et Summer. Le silence se fit, la tension monta. C'était le moment où il formait son équipe. Presque tous les Vampires présents désiraient plus que tout être sélectionnés et partir avec lui dans les bois bien que le danger soit réel. Dans les années 1920, durant une pleine lune, un Vampire mourut de ses blessures, ce qui poussa la siens à se venger si bien que trois loups perdirent la vie. Les professeurs de IMSE étaient intervenus avant de perdre définitivement le contrôle de la situation. Pendant cinq mois la compétition fut arrêtée avant de reprendre de plus belle. Ce massacre resta dans les annales, obligeant tout le monde à se montrer prudent. Mais beaucoup savaient à quoi s'attendre, Blade prenait toujours les mêmes. Après tout, on ne change pas une équipe qui gagne. Le jeune prince remonta les manches de son simple t-shirt noir qu'il portait avec un pantalon de même couleur et une paire de bottes en cuir. Sa tenue était décontractée et pourtant il avait toujours autant l'air magnifique, plus que tous ici. Andrew était habillé à peu près de la même manière sauf que son t-shirt était gris et son jean clair. Les jeunes femmes brulaient de désir pour eux qui ressemblaient surtout à de vaillants guerriers partant au combat avec fierté, force et courage.
- Cadmon, Lewis, Spencer, annonça Blade à voix haute et claire.
Au fur et à mesure qu'il annonçait les noms, les personnes concernées se levaient, affichaient leur joie et se rendaient directement derrière leur prince attendant que l'équipe soit complète.
- … Mortensen, Hale, continua-t-il.
Le jeune homme blond et la rouquine se levèrent et rejoignirent James Spencer derrière Blade ainsi que Andrew et Chad. Il n'en manquait plus qu'un. L'équipe était habituellement constituée de douze personnes dont Blade lui même. Les loups étaient vingt sept mais parce qu'il avait l'esprit de compétition et de chalenge, le Vampire aimait agir en nombre inférieur. Ce qui alimentait aussi sa fierté lors de ses victoires. Il n'aimait pas quand c'était trop facile.
- … et Williams, appela-t-il.
Un lourd silence se forma dans la salle. Tous les regards allèrent de Blade à Peter. Derrière lui Andrew et Chad se tendirent et Summer du faire de son mieux pour ne pas chanceler. Que se passait-il ? Peter lui même n'arrivait pas à masquer sa surprise. Finalement il se reprit et se détacha du mur où il avait sagement prit appui pour approcher jusque devant Blade. Il ne dit rien mais en se regardant, les deux jeunes hommes échangèrent un message que tout le monde remarqua sans pour autant pouvoir le saisir. Peter voulu se mettre à la droite du chef, comme il l'avait fait pendant des années mais Andrew ne fut pas disposé à bouger. Docile, Peter s'éloigna et attendit.
- L'équipe est complète, reprit Blade après un long silence mesuré. Bon match à tous ! dit-il en tapant dans ses mains avant de sortir de la salle tandis que Chad s'amusait à faire le loup bientôt imité par les autres Vampires.
Eamonn se leva brusquement et quitta la salle commune pour se rendre jusque dans sa chambre. En le voyant faire Chad laissa ses camarades derrière lui et le suivit en trottinant pour le rattraper. Il passa par la porte battante avant que celle ci ne se referme sur lui.
- Qu'est-ce que tu fabriques vieux, le match va bientôt commencer, l'interpela Chad en ralentissant son pas.
- Je vais en cours, répondit le jeune homme aux yeux bleus en mettant les mains dans les poches.
- T'es malade ! Presque toute l'école va sécher les cours ce soir ! Tu ne vas même pas soutenir ton joueur préféré ? demanda Chad avec un grand sourire dans le but d'en décrocher un à son colocataire.
- Je te regarderai de mon téléphone, c'est promis, répondit-il sans grand entrain avec un sourire clairement forcé.
Eamonn tourna les talons et se rendit jusqu'aux escaliers mais Chad le rattrapa rapidement alors qu'il montait sur la première marche et le força à le se tourner vers lui en posant sa main sur son épaule.
- Hé ! A quoi tu joues ? Ça va pas ? demanda-t-il les sourcils froncés, aussi inquiet qu'en colère.
- Si, si, ça va très bien, dit Eamonn en se dégageant doucement.
Il y eu un silence pendant lequel il fuit son regard inquisiteur.
- Merci de ton soutien, reprit Chad avec amertume. C'est pas comme si ce soir je risquais ma peau.
- Attends ! Chad ! l'appela Eamonn. Écoute, je suis désolé mais tu sais ce que je pense de cette compétition...
Les deux jeunes hommes étaient face à face dans le couloir, chacun dos à un mur. Eamonn prit appui sur celui derrière lui, les mains dans les poches, la tête baissée. Chad quant à lui croisa les mains derrière sa tête en levant les yeux au ciel. Aucun des deux ne savait pourquoi un tel malaise existait entre eux à cet instant. Il était simplement là, insupportable. Chad soupira et regarda finalement son ami sans vraiment savoir quoi dire. C'était tous les mois la même histoire. A chaque fois qu'il se préparait pour partir en forêt, Eamonn se montrait distant, il agissait bizarrement. D'accord il n'aimait pas la violence que provoquaient les pleines lunes, il était contre les conflits inutiles entre les Vampires et les loups mais était-ce une raison valable pour ne pas soutenir celui qui était son meilleur ami ?
- Tu sais que je vais quand même y aller ? Quoi que tu dises.
Eamonn hocha la tête. Oui il le savait. Peu importait les mises en garde, les discours, les disputes, Chad fonçait vers le danger tout ça pour briller aux yeux de Cuthwolf, il le sentait. En y pensant, le Vampire aux yeux bleus senti une forte de dose de colère, de jalousie et de frustration monter en lui. Chad méritait mieux que tout ça, que cette compétition stupide et arrogante. Finalement le jeune homme se détacha du mur et approcha jusqu'à son meilleur ami. C'était inutile de se disputer sur un sujet où tout les deux étaient campés sur leurs positions. Eamonn mit la main sur la nuque de son ami et lui adressa un sourire amical et sincère.
- Fais attention à toi. Je n'en manquerai pas une miette.
Chad leva les yeux vers lui et après une faible hésitation, il lui adressa son éternel sourire rayonnant et enfantin. Les deux jeunes hommes échangèrent une étreinte virile en se tapant dans le dos.
- Je te ramènerai une dent de loup, proposa Chad en plaisantant et reculant.
- T'es pas sérieux j'espère ?
La nuit était fraiche et humide bien qu'il ne pleuve pas, ce qui ne saurait tarder, comme souvent à Londres. Les étoiles n'étaient pas visibles pour des yeux mortels, cachées par un ciel couvert et rendues moins lumineuses par les lumières vives de la ville. Une fois dehors, Blade s'attendit à être rattrapé par Peter qui lui demanderait des explications ou même Andrew mais il fut presque surpris de sentir la main de Summer saisir son bras droit et le pousser à se retourner vers elle. La jeune femme blonde avait l'air inquiet.
- Blade laisse moi venir, demanda-t-elle.
Ce dernier soupira en levant les yeux au ciel avant de la regarder avec patience.
- Comme tous les mois, tu sais très bien que je ne peux pas te prendre dans mon équipe, c'est trop dangereux, dit-il avec douceur.
Summer était la seule femme à qui Blade parlait ainsi, tout le monde le savait, même elle.
- Comme tous les mois, tu sais que je viendrai quand même, insista-t-elle les sourcils froncés bien que l'expression de la colère soit quasiment impossible sur son visage si doux.
- Summer, reprit Blade avec patience, les morsures de loups sont mortelles pour nous. Tu n'as pas le droit de prendre de risques, pas avec ton statut.
La jeune femme baissa les yeux malgré elle. Parler ainsi revenait à admettre que depuis leur naissance ils étaient faits pour se marier et avoir un enfant ensemble non pas par amour mais par désir de survie, par envie de pouvoir. Bien qu'ils aient grandit en sachant ça, ils n'étaient pas parvenus à tomber amoureux l'un de l'autre. Plus les années passaient, plus ce fait devenait un problème. Pourtant la tendresse, l'affection étaient là, mais seule l'amitié persistait entre eux.
- De nous tous, tu es celui qui devrait le plus rester à l'abri, répliqua-t-elle doucement.
Blade prit son visage entre ses mains.
- Je suis un chef, je dois prouver mes forces si je veux être respecté et craint, tu le sais. Ne m'oblige pas à me mettre en colère contre toi, la prévint-il.
Immédiatement le cœur mort de Summer se mit à battre plus vite si bien que Blade culpabilisa presque. C'était impressionnant comment la jeune femme avait peur de la moindre de ses colères alors qu'une simple sorcière comme Cassandra n'hésitait pas à les provoquer. Pourtant, il savait la Vampire courageuse.
- Tu peux venir, dit-il après un silence.
Il lui embrassa le front et tourna les talons, laissant la Vampire plus perturbée qu'elle ne s'y était attendue. Blade pouvait vraiment se montrer tendre et attentionné quand il le voulait. En réalisant qu'elle n'était que la seule femme sur terre à mériter ce traitement de faveur la Vampire senti son cœur battre légèrement plus vite.
 
 
 
Trois minutes avant la pleine lune, forêt d'Epping.
 
Les loups étaient intenables, comme à chaque fois. Réunis au centre de la forêt, les adolescents tournaient en rond, s'étiraient, s'échauffaient, se préparaient mentalement pour leur transformation à venir. En parfait chef de meute Garrett allait d'un loup à l'autre et demandait comment ils se sentaient, les aidaient à préparer leur corps, à réguler leur respiration. Les risques étaient présents et nombreux à chaque pleine lune. Muter représentait une véritable agression pour leurs corps qu'ils devaient préparer au mieux. Tout en prenant soin de sa meute, Garrett s'échauffait. Ce soir serait la bonne. Il donnerait une bonne leçon à Cuthwolf et sa bande de canines sur pattes. Mais pour le moment, l'heure était à la concentration. Ses amis en majorité masculins sautaient, jouaient, se chamaillaient, incapables de contrôler l'excitation qu'ils ressentaient à l'idée de muter une fois de plus. Si en temps normal ils avaient l'air malade, une fois transformés, les loups s'amusaient comme des petits fous en dehors de la pression de la compétition.
Alors qu'ils circulaient entre eux, Garrett recula brusquement pour éviter un autre lupin qui faisait un impressionnant saut en arrière. Ce qui était d'autant plus remarquable était de savoir que la moindre de leur prouesse faite sous forme humaine n'était en rien due à des facultés surnaturelles mais uniquement à un travail athlétique colossal.
- Oups ! Désolé votre majesté ! s'excusa le jeune homme brun en faisant une révérence à son alpha.
Beaucoup des loups l'appelaient ainsi en référence à son nom et son statut dans la meute.
- C'est rien Seth, mais gardes tes forces pour tout à l'heure, tu en auras besoin, dit Garrett en montrant ses poings et commençant à se bagarrer gentiment avec lui pour se chauffer.
- Je crois qu'avec ce qu'on leur réserve les Vampires auront besoin de beaucoup de globules rouges ! ajouta Ryan avec un grand sourire en faisant une clé de bras amicale à Lucas.
- Espérons que les globules rouges ne soient pas les nôtres, dit une voix féminine en passant derrière Garrett.
Ce dernier se retourna et vit la démarche féline de Brittany. Comme toujours, quand elle se déplaçait, elle donnait l'impression d'être sur une poutre. Elle était élégante et légère, faisant presque concurrence aux Vampires. La jeune femme noire lança un regard doré par dessus son épaule, croisant celui de Garrett, puis alla près d'un arbre à quelques pas de là étirer ses jambes.
- Brittany et son éternel optimisme ! commenta Ryan dans un éclat de rire en étirant ses bras.
- Ta bonne humeur nous tuera un jour, ajouta Seth tandis que Lucas pouffait de rire.
La louve haussa les épaules mais ne se démonta pas, elle avait l'habitude.
- Je suis simplement réaliste et prudente. Les Vampires sont bons, et vous le savez, insista-t-elle en voyant que les garçons allaient protester. Je ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à l'un d'entre nous. Surtout que certains n'ont rien à faire ici, marmonna-t-elle à l'adresse de Garrett en désignant de la tête la seule autre fille présente.
Tous se retournèrent et virent de qui parlait Brittany. Pearl O'Cian était la toute nouvelle recrue de IMSE. La jeune fille à peine âgée de seize ans était en première année. Originaire du Yorkshire, elle avait été attaquée par un loup il y avait deux mois de cela. Le temps d'être soignée, informée et transférée dans l'école magique, elle avait manqué presque la moitié du premier semestre. En alpha consciencieux, Garrett avait fait de son mieux pour la prendre en mains et la guider dans sa nouvelle vie mais la demoiselle n'en restait pas moins encore très fragile, contrairement à Brittany. Tous en avaient conscience : si elle ne devenait pas plus forte rapidement, elle ne survivrait pas aux transformations à répétition.
Garrett laissa ses camarades sans un mot et se rendit directement auprès de Pearl, sous le regard doré de Brittany qui n'ajouta rien.
- Étires bien tes adducteurs sinon tu vas te faire mal en courant, lui rappela Garrett une fois près d'elle.
Pearl se retourna vers son chef et afficha un air intimidé. La jeune fille était de taille moyenne, voire petite. Ses cheveux étaient d'un roux flamboyant et tombaient jusque sur ses fesses. Sa peau blanche parsemée de discrètes tâches de rousseurs s'accordait parfaitement avec le doré de ses yeux. Le visage carré, la carrure tout de même solide, elle n'était pas un cas désespéré. Garrett restait persuadé qu'après une dose nécessaire de travail, elle serait aussi à l'aise que Brittany en louve.
- Merci, marmonna-t-elle en s'exécutant.
La rouquine étira ensuite sa nuque. En soulevant son menton Garrett ne pu s'empêcher de voir l'endroit où le loup l'avait sauvagement attaquée. Bien qu'ils soient tous passés par là, le jeune homme fut certain que Pearl était celle qui avait surement le plus souffert de son attaque. En plein sur sa gorge se trouvait trois marques transversales comme si l'animal avait voulu lui trancher les cordes vocales ou la décapiter. Surement avait-elle perdu beaucoup de sang et qu'elle soit encore capable de parler était presque un miracle. Avait-elle était soignée par magie ?
- C'est bien, continue comme ça, lui dit-il en posant une main fraternelle sur son crâne avant de retourner auprès de Ryan.
- Garde un œil sur elle pendant la chasse, je ne peux pas la prendre avec moi, Cuthwolf sera dans les parages, ordonna-t-il à son oreille.
- Bien sur, accepta le loup en terminant son étirement.
Quelques minutes plus tard il était inutile de prétendre s'étirer plus longtemps, les loups étant incapables de se concentrer davantage, trop excités pour ça. Quand Garrett monta sur un rocher pour mieux se faire voir et entendre, la tension était à son comble.
- La lune sera pleine dans moins d'une minute. Éloignez vous les uns des autres pour éviter les accidents. Et pas de quartier !
Tous les jeunes hommes et Brittany poussèrent des exclamations de joie, tapèrent des pieds, dans leurs mains, hurlaient à la pleine lune naissante avant de se séparer pour se transformer. Alors que Garrett se retrouvait seul Brittany approcha d'un pas rapide, l'air grave et ému.
- Fais attention à toi, lui dit-elle dans un murmure en posant sa main gauche sur le torse de l'alpha avant de se mettre sur la pointe des pieds et embrasser le coin de sa bouche avec tendresse.
- Toi aussi, dit Garrett avec gravité en prenant la fine main de la jeune femme dans la sienne.
- Tu me connais, répliqua la louve avec un petit sourire qui voulait surtout dire qu'il avait raison de s'inquiéter, ce qui l'amusa avant tout.
Garrett leva les yeux au ciel. Un nuage masquait en partie la lune. Plus que quelques secondes et tous ne seraient plus humains. Les vingt sept loups et louves de IMSE étaient tous debout dans la forêt, le nez levé au ciel, chacun se tenait à environ deux mètres les uns des autres et attendant que leur heure arrive.
- C'est parti, annonça Garrett.
Une seconde plus tard, des hurlements de souffrance raisonnèrent dans la forêt déserte. A quelques kilomètres de là Blade ralenti brusquement sa course, imité par le reste de son équipe. Sur le bord de la route humide il regarda au loin, le silence étant total. Summer s'approcha de lui dans son dos tandis que Andrew et Chad étaient chacun à l'un de ses côtés, l'air à la fois tendu et excité. D'un pas énergique, l'un des Vampires chargés de filmer l'action (reconnaissables grâce à leurs t-shirt jaune fluo) se mit à côté du prince afin de ne pas manquer une goûte de ses faits et gestes. A IMSE, les élèves dans l'internat regardaient chacun dans leur bâtiments la retransmission en direct. La tension était palpable car cette compétition ressemblait de plus en plus non à un match mais à un film d'horreur en nature.
- Les loups sont dans les bois, dit Blade avant d'afficher un sourire tout en canines.
 
 
 
Pleine lune, forêt d'Epping.
 
L'heure tant attendue était enfin arrivée. Le silence était total quand les Vampires mirent les pieds sur le point de rendez-vous. Blade à l'avant suivit de ses douze coéquipiers marchant derrière lui comme des oiseaux qui migrent. Même lui était tendu, bien qu'il soit capable de le masquer mieux que quiconque. Le silence persista pendant plusieurs minutes, personne n'osant le rompre, attendant les ordres.
- Où sont-ils ? La lune est pleine, intervint finalement Peter en faisant un pas en avant.
- Ils préparent quelque chose, répondit Andrew d'un air grave en scrutant l'obscurité la mâchoire serrée.
Effrayée, Summer frôla la main de Peter dans le but de sentir sa présence, de savoir qu'ils seraient présents l'un pour l'autre. Ce geste subtil ne passa pas inaperçu pour autant aux yeux de Chad qui fronça les sourcils. En sentant son regard sur elle, Summer détourna le visage et s'éloigna d'un pas tandis que Peter reportait son attention sur l'horizon. Peut être n'avait-il rien vu ? Peut être Chad ne voulait pas qu'elle soit ici par sécurité ? Pleine d'espoir, la Vampire fit comme si de rien était. Le silence s'imposa à nouveau. Les cœurs de certains membres de l'équipe se mirent à battre plus vite.
Subitement, Blade ouvrit la bouche en grand comme un fauve prêt à se battre, canines apparentes. Il avait senti quelque chose d'anormal, c'était impossible ! Il n'en fallu pas plus pour que le reste de l'équipe ne se mette en position et montre également ses crocs. Certains comme Chad rugirent, ou d'autres comme Andrew s'accroupirent avec souplesse, les mains à plat sur le sol. Blade fit un léger bruit de gorge animal tandis qu'il sentait une présence dans la végétation.
De l'obscurité la plus totale, sortirent vingt quatre loups plus hauts que des poneys, leurs yeux dorés comme la lave scintillant dans la nuit noire. Tous encerclaient désormais les Vampires qui par réflexe se mirent dos à dos et se regroupèrent les uns contre les autres. La tension ne pouvait être plus palpable. Blade regardait partout autour de lui, cherchant des yeux le seul loup qui l'intéressait. Après quelques éternelles secondes dans une entrée forcément théâtrale – il en était certain – un loup noir et un autre gris avancèrent en face du prince Vampire et s'écartèrent légèrement pour faire place à leur alpha. Garrett était un loup gris ordinaire comme la plupart des autres membres de sa nombreuse meute. Si les autres ne s'étaient pas démarqués de lui dans l'espace, il était impossible de deviner lequel d'entre eux était l'alpha. Cependant, alors qu'il approchait, Blade eu la confirmation de ce qu'il avait redouté.
Sagement installée sur le dos de l'animal se trouvait Cassandra. Ses longs cheveux blonds étaient attachés en une queue de cheval et sa peau d'un blanc angélique s'embellissait sous la lumière lunaire. En posant les yeux sur elle, Blade comprit pourquoi les loups et elle avaient été si discrets ces derniers temps. Ils avaient signé un accord et avaient joué sur l'effet de surprise. Le Vampire se senti trahis mais pas en colère. Tandis qu'il soutenait le regard puissant de la sorcière, qu'il sentait sa peur monter un peu plus à chaque seconde, le jeune homme comprit qu'il avait sous estimé son désir de vengeance. Soit, elle ne sera pas épargnée pour autant.
- Cassandra ? dit Peter sans oser en croire sa vue parfaite.
 
 
 
A IMSE, tout le monde laissa sa surprise s'exprimer tandis que les Vampires rapportaient des images de la sorcière sur le dos de l'alpha. Déjà passionnés par cette compétition, les autres sorciers de l'école ne purent que se sentir d'autant plus concernés maintenant que l'une d'entre eux avait prit partie et était sur le terrain. En l'espace de quelques secondes, Cassandra McAdams était devenue une légende, quoi qu'il arrive, dans l'histoire de IMSE. Elle était la première sorcière ayant participé à la chasse de pleine lune. Mais en dehors de ça, les gens se mirent à parler, à lancer des rumeurs et faire des statistiques. Cassandra avait choisi d'affronter son ex petit ami aux côtés de ses ennemis naturels. Etait-ce pour ça qu'elle s'était rendue jusqu'au gymnase l'autre fois ? Dans le bâtiment A, l'excitation venait d'augmenter considérablement.
- C'est ma petite sœur ! s'écria Darren en se levant brusquement du canapé sur lequel il était confortablement installé aux côtés de Penelope.
Tout le monde le regarda avec un sourire sauf sa meilleure amie qui comprit dans quelle position il se trouvait. Darren s'était toujours royalement fichu de cette compétition mais il appréciait venir la regarder à IMSE avec ses camarades. Cependant ce soir, il était hors de question qu'il reste sagement assis alors que son idiote de petite sœur risquait sa peau pour attirer l'attention d'un Vampire à deux globules rouges.
- Je vais la chercher ! dit-il en prenant sa veste en cuir et les clés de sa voiture.
- Quoi ?! s'exclama Penelope en le suivant.
Maintenant l'assistance était divisée entre la scène qui se déroulait dans la salle commune et celle à l'écran. La chasse de ce mois ci était décidément mythique. La sirène suivit son meilleur ami jusque dehors, tâchant de le calmer.
- C'est trop dangereux pour toi ! Elle est avec King, il la protègera !
- Et par qui King est poursuivit ? Cuthwolf ! Hors de question que je laisse ma sœur se faire attaquer par ce meurtrier ! Quelle idiote elle fait ! Quand je lui mettrai la main dessus !
Il était désormais sur le parking et marchait si vite que la jeune femme brune devait presque courir pour rester à sa hauteur.
- Laisse moi venir avec toi alors ! insista la sirène.
- Et qu'est-ce que tu feras de plus ? Hors de l'eau tu n'as pas de pouvoir, dit-il sur un ton presque insultant que Penelope ne releva pas, il était mort d'inquiétude.
Le sorcier ouvrit la porte de sa voiture avec colère.
- J'ai peut être une idée pour tenir Blade hors de portée de Cassandra le temps que tu la ramènes ici.
Darren s'arrêta, la main sur sa portière ouverte et fixa sa meilleure amie, pesant le pour et le contre.
- Monte, tu m'expliqueras en route, dit-il finalement tandis que Penelope se précipitait côté passager.
 
 
 
- Je ne savais pas que les sorciers avaient le droit de participer, commenta Chad les dents serrées.
- C'est que jusque là, aucun d'entre eux n'a été assez fou pour se joindre à nous, répondit Andrew l'air sombre sans quitter la sorcière des yeux. Blade, que faisons nous d'elle ?
Ce dernier resta silencieux un instant tout en fixant son ex petite amie.
- Comme prévu. Une sorcière et vingt sept loups, ça sera aussi facile qu'un don de sang. Vous connaissez les règles, dit-il d'une voix plus forte. Aucune morsure autorisée et en cas de blessures graves, arrêtez la partie.
Garrett avança légèrement avant de hurler à la lune avec puissance, rapidement imité par le reste de sa meute. Quand il termina, tous les loups partirent dans des directions opposées, laissant les Vampires regroupés en cercle derrière eux.
- La chasse est ouverte, murmura Blade.
Puis, une seconde plus tard, les Vampires couraient derrière les loups à travers les bois.
Immédiatement Blade parti à la poursuite de Garrett et de Cassandra suivit de deux Vampires-caméraman qui tentaient de tenir l'allure impressionnante des créatures. Cependant, prendre la sorcière sur son dos était surement le choix le plus stupide que puisse faire le loup car son poids le ralentissait considérablement. Malgré tout, il restait extrêmement rapide comparé au Vampire. C'était un fait, les loups étaient d'excellents coureurs. Le silence était presque total dans la forêt, simplement rompu par les bruits de pas frappant la terre humide au rythme de la course effrénée. Cassandra tentait de se cramponner le mieux possible aux poils de Garrett mais elle ne pouvait pas nier que la panique la saisissait un peu plus à chaque seconde. La sorcière fit la stupide erreur de regarder derrière elle. Voir Blade si près d'eux, courant à toutes vitesses la terrorisa au plus haut point. Et s'il lui mettait la canine dessus ? Que ferait-il ? Sur le coup, la jeune femme blonde avait pensé que se joindre aux loups parce que Blade avait osé l'embrasser puis l'ignorer était une raison valable mais maintenant, elle en vint à se demander si les vengeances qu'elle réservait à Blade n'étaient pas légèrement démesurées...
Comme pour la ramener sur terre, Garrett leva le museau vers elle et grogna. La sorcière se souvint alors de ce qu'elle était censée faire et se concentra le mieux possible. Faire appel à ses pouvoirs magiques était beaucoup plus simple dans une salle de classe que sur le dos d'un loup garou alpha poursuivit par un prince Vampire. Le souffle rendu court par la panique, Cassandra tenta de se concentrer le mieux possible mais Blade approchait dangereusement. Garrett sembla comprendre que quelque chose n'allait pas et poussa ses forces à leur maximum dans le but de semer le Vampire à ses trousses. Dans un effort ultime, il poussa un hurlement pour alerter ses coéquipiers les plus proches afin qu'ils lui viennent en aide. En temps normal, Garrett aurait simplement affronté Blade mais dans le cas présent, la partie était achevée quand le chef de chaque équipe était capturé.
Blade tourna la tête sur le côté droit, sentant alors une présence approcher. Parmi la végétation deux imposants loups garous surgirent de nulle part si bien qu'il du faire un bond sur le côté pour les éviter. En les voyant arriver, Garrett cessa brusquement sa course et fit demi tour, les crocs apparents. Le Vampire ne se senti pas intimidé pour autant, les choses sérieuses commençaient enfin. Cassandra profita de l'occasion pour descendre de sa monture qui était désormais bien trop exposée aux attaques de son ex petit ami. Ce dernier poussa un rugissement animal puissant avant de sauter avec souplesse sur Garrett. Le Vampire ne parvint pas à atteindre sa cible car presque immédiatement, l'un des loups se mit en travers de son chemin. Blade le saisit, le souleva avec force et l'envoya plus loin où il percuta un arbre qui se brisa en deux sous le choc. Garrett profita de cette distraction pour attaquer Blade de plein fouet. Les deux leaders volèrent sous l'impulsion du loup sur quelques mètres avant de percuter le sol sans pour autant se lâcher. Garrett tentait de le maintenir au sol, évitant autant que possible de le tuer tandis que Blade, sous l'animal et sur le dos, essayait de se dégager de sa prise, ses canines visibles au point qu'il n'y ait presque plus aucune différence entre lui et un fauve. Il parvint à saisir la mâchoire du loup et la serra de toutes ses forces. L'animal poussa un gémissement de douleur et recula par réflexe avant qu'elle ne se brise, Blade en profita pour se redresser mais il fut bientôt attaqué par les deux autres loups. L'un fut propulsé sur le côté par un violent coup de coude tandis que l'autre qui avait touché sa cible se mit à gémir en sentant une de ses pattes se briser.
Le Vampire était d'une efficacité redoutable pour mettre ses adversaires hors d'état de nuire. C'était d'autant plus impressionnant qu'ils n'étaient pas autorisés à se mordre ou se tuer, il fallait donc se montrer inventif. Bien que face à trois loups, Blade semblait s'amuser comme un enfant. Il adorait l'action, l'adrénaline, la peur de l'instant, du danger et personne ne pouvait le satisfaire autant que les trois jeunes hommes face à lui. Surtout Garrett. Ce dernier secouait son museau, ouvrait et fermait sa mâchoire douloureuse pour s'assurer qu'elle n'avait rien. Sans elle il était terminé. Blade roula des épaules et afficha un sourire satisfait avant de sauter à nouveau sur l'alpha qui n'eut pas le temps de l'éviter. Cependant, alors qu'il se sentait perdu, Blade fut violemment expulsé cinq mètres derrière. Dans son élan il fit une longue trainée sur le sol jusqu'à percuter un imposant rocher. Personne ne bougea, observant le responsable de ce phénomène.
Cassandra se tenait debout, les mains de chaque côtés de son corps grandes ouvertes, le souffle court. Elle regardait Blade comme s'il était le plus grand prédateur qu'elle n'ait jamais rencontré dans sa vie. La sorcière dont le don personnel était celui de la lévitation était parvenue à propulser le Vampire sur une distance impressionnante. Etant donné qu'il avait prit de l'élan, ce phénomène représentait un exploit que ses camarades de IMSE s'empressèrent de célébrer à coup de cris et d'applaudissements. Personne n'avait manqué comment Blade était parti dans le décors par un simple geste de la main de Cassandra. Tous savaient qu'elle était une sorcière puissante, ils l'avaient vu à l'oeuvre en cours, mais la voir faire en pleine action était encore plus impressionnant et mémorable. Ça côte de popularité augmenta encore d'un cran tandis que ses meilleures amies se faisaient un sang d'encre. Dans leur bâtiment, même les Vampires ne purent s'empêcher d'admirer la performance.
Blade poussa un rugissement à l'encontre de son ex petite amie avant de se redresser brusquement et de sauter sur elle. Cassandra poussa un cri. Avant qu'il ne puisse la toucher, Garrett était déjà entre eux et les deux chefs s'affrontaient à nouveau. Ils étaient redescendus à un état si bestial qu'il était impossible de voir ne serait-ce qu'une parcelle d'humanité en eux. Alertés par les exclamations du prince Vampire, Peter approcha à toutes vitesses, sautant par dessus les deux leaders pour attaquer les autres loups présents. L'un tenta de le plaquer au sol mais Peter parvint à l'éviter. Quand le second approcha, le Vampire sauta jusque dans un arbre afin de prendre du recul et attaquer intelligemment. Les deux loups le cherchèrent des yeux, du museau mais son odeur était partout, impossible de le localiser. A IMSE les élèves partisans de Peter poussèrent des exclamations et se mirent à le chercher des yeux en même temps que le caméraman. L'action allait si vite que simplement éternuer faisait manquer une bonne dizaine d'actions. Peter sauta de l'arbre sur lequel il était perché pour écraser les deux loups qui ne le virent pas arriver. Dans sa chute le Vampire roula et se redressa quelques mètres plus loin. Comme il était concentré uniquement sur les canidés, le jeune homme ne prit pas en considération la présence de la sorcière. Cassandra concentra tout son pouvoir et d'un geste puissant elle parvint à faire léviter un imposant tronc d'arbre qui manqua de percuter le Vampire. Ce dernier parvint à sauter pour l'éviter mais se refusa à attaquer Cassandra. Néanmoins Garrett du lui aussi faire un bond sur le côté pour ne pas être touché par l'objet, perdant alors son avantage sur Blade. A IMSE les Vampires sifflèrent et applaudirent leur chef.
Trois autres loups arrivèrent en renfort dont Brittany qui était légèrement plus petite et dont le pelage était d'un noir profond. Sans même prendre le temps de voir ce qui se passait autour d'elle, la louve se jeta sur Blade afin de libérer son chef. Bientôt rejoint par deux autres camarades, Peter fit ce qu'il pu pour aider mais ils commençaient à être en difficultés. Deux Vampires contre six loups et une sorcière, le combat était largement inégal. Blade et son arrogance... Peter serra des dents et brisa la queue d'un loup qui avait essayé de sauter sur lui, ce dernier gémit avant de repartir à l'attaque. Le Vampire se prit un puissant coup de patte dans le ventre tandis qu'un autre le percutait sur la hanche. Sous l'effet de la colère il poussa un rugissement avant de soulever le premier lupin à portée de main et de l'envoyer dans les airs. Ils étaient très lourds contrairement à ce que leur agilité semblait retranscrire.
Au loin on entendit de lourds bruits de pas raisonner avec puissance dans les bois. Deux autres loups arrivèrent non pas pour porter assistance contrairement à ce que l'on pourrait croire mais plutôt pour échapper au prédateur qui les poursuivait. Un immense ours fit son apparition, debout sur un imposant tronc d'arbre où il s'arrêta pour pousser un puissant rugissement, la gueule grande ouverte. C'était Chad qui s'était transformé. Ce n'était pas une mauvaise idée étant donné que désormais ses crocs étaient tout aussi douloureux pour les loups sans être mortels. Chad mettait d'imposants coups de pattes, il frappait tout sur son passage, renversait quiconque. Dans l'école, les Vampires étaient devenus fous. Eamonn lui même ne put retenir une exclamation dans le couloir avant le début de son cours en voyant son meilleur ami à l'écran. Il était magnifique, si fort, si puissant. Il l'encouragea, incapable de décoller ses yeux de l'écran. Du côté du bâtiment A, les sorciers soutenaient toujours avec force l'équipe de Cassandra mais beaucoup admettaient à quel point les Vampires faisaient preuve de style.
Par sa carrure imposante Chad attirait toute l'attention des loups. Heureusement l'ours comprit qu'il était nécessaire qu'il se batte légèrement à l'écart de ses camarades, car ses gestes étaient si puissants et emballés qu'il risquait de toucher les membres de sa propre équipe. Pendant que quatre loups étaient occupés à l'affronter, les autres Vampires combattaient le reste de leurs adversaires et principalement Garrett. Le but étant de le mettre à terre avant l'arrivée des autres loups qui s'étaient séparés pour occuper les autres Vampires loin de leur alpha. Peter profita d'une ouverture sur le côté pour sauter sur Garrett, les crocs visibles comme deux lames tranchantes et mortelles. Alors que le loup était prêt à affronter son adversaire on vit une flamme passer entre eux et brûler le Vampire au passage alors qu'il était encore poussé par son saut. Ce dernier poussa un feulement quand il fut brûlé et retoucha le sol quelques mètres plus loin avec souplesse. Cassandra se trouvait légèrement derrière Garrett et visiblement elle avait utilisé un des sorts apprit en cours. Ce n'était qu'une immense et éphémère flamme mais elle avait été suffisante pour faire reculer le Vampire. En la voyant, Blade comprit en quoi avoir un sorcier était un avantage considérable. Cassandra n'était peut être pas une combattante mais ses interventions mesurées donnaient une fraction de seconde aux loups pour reprendre le dessus. Et cette fraction pouvait déterminer qui sortirait vainqueur ou non du combat.
A IMSE les Vampires poussèrent des exclamations de déception, insultèrent la jeune femme blonde et on entendit même « Et dire qu'il est sorti avec elle ! ». Cassandra perdait autant en popularité dans le bâtiment B qu'elle en gagnait dans le A. Certes ses interventions étaient rares mais d'une efficacité redoutable. Ce que comprit Chad. L'ours poussa un puissant rugissement qui fit sursauter tout le monde avant de se précipiter sur Cassandra. L'animal lui donna un puissant coup de patte qui la percuta de plein fouet. Par chance sa force fut réduite par deux loups qui l'attaquèrent en même temps. Cependant Cassandra restait une humaine et son corps fragile fut propulsé plus loin. Les Vampires qui filmaient la scène ne manquèrent pas une miette de la chute de la demoiselle, s'attendant à la voir toucher brutalement le sol et pourquoi pas ? Être hors compétition. Mais à la surprise générale, Cassandra retomba directement dans les bras de Blade qui la rattrapa avant qu'elle ne percute de plein fouet un arbre. La jeune femme n'eut pas le temps de réagir, le regard effrayé posé dans les pupilles sanglantes de son ex petit ami. Parce qu'il n'avait pas décidé de jouer contre son camp, Blade l'envoya plus loin sur moins de deux mètres mais la force du geste n'était rien comparé à ce dont elle avait échappé.
Les Vampires de IMSE ne comprirent pas ce qui se passait et beaucoup commencèrent à croire que leur chef était un faible, ce dont Blade se doutait. Il devrait clarifier ça plus tard. Son geste n'était motivé que pas l'envie de poursuivre le duel. Si Cassandra était gravement blessée la partie était définitivement terminée. Décidé à la remporter le plus tôt possible le Vampire retourna à l'attaque. Cassandra toussa, tenta de se redresser mais elle avait mal partout. Elle ne tiendrait pas très longtemps à ce rythme si elle continuait à recevoir des coups aussi violents.
Peter se déplaça si rapidement qu'il en devint invisible pour des yeux mortels tandis qu'il évitait l'attaque d'un loup. Chad était bruyant et efficace. L'ours attirait l'attention de tous leurs adversaires par sa taille, pensant qu'il était l'élément le plus dangereux de l'équipe alors qu'en réalité il n'en était rien. Garrett se battait avec courage, le loup était agile, rapide, puissant. Ses crocs d'une longueur ahurissante repoussaient tout ce qui approchait de trop près. Blade essayait de l'atteindre autant que possible mais les autres loups ne laissaient pas. Tous ceux qui n'étaient pas en train d 'affronter Chad étaient concentrés à empêcher Blade d'atteindre leur alpha, ce que Peter comprit. Ce dernier qui avait été dès le départ prit dans la compétition poussa un rugissement avant de sauter de plein fouet sur ses adversaires dans le but de les distraire tandis que Blade saisit l'occasion pour se jeter sur Garrett qui s'était préparé à être la cible d'une telle diversion. Cependant, parce qu'elle restait tranquillement dans son coin, Cassandra n'avait pas été prise en compte une fois de plus. La sorcière approcha rapidement dans un élan de courage près de l'alpha avant de saisir de la terre au sol. Après l'avoir portée à sa bouche pour y marmonner quelques paroles elle les lança en direction de Blade. Le Vampire aurait pu aisément éviter de recevoir de la poussière dans les yeux si elle n'avait pas été ensorcelée. Un long filet de paillettes bleutées vola dans les airs. Alors qu'il était en train de dominer le loup, le jeune homme poussa un rugissement de haine, sa mâchoire se décrochant presque. Voyant la détresse de son ami, Peter profita de l'occasion pour sauter sur l'alpha mais les autres loups ne l'entendaient pas de cette oreille.
A IMSE, les sorciers étaient de nouveau totalement fou de joie. Beaucoup se levèrent, applaudirent et encouragèrent leur sorcière. Les Vampires quant à eux étaient dans un état de colère palpable. Leur chef d'équipe venait d'être mis en difficultés par la même personne qu'il avait aidé quelques minutes plus tôt. Certains frappèrent, d'autres cassèrent ce qu'ils avaient à portée de main, dégoûtés par la tournure que prenaient les évènements.
Penché en avant, les paumes sur les yeux, Blade rugissait, tentant de retrouver la vue. C'était décidé : Cassandra devrait être mise KO s'ils voulaient remporter la partie. Le Vampire poussa un feulement, montrant ses canines avant de sauter directement sur la sorcière. S'il lui en voulait tout particulièrement c'était parce qu'elle osait le défier ainsi devant tout le monde, qu'elle osait prétendre être un adversaire à sa taille. Garrett qui avait senti le danger venir pour la sorcière sauta près d'elle et lui fit comprendre qu'elle devait monter sur son dos. Paniquée, la jeune femme ne négocia pas et fit confiance à l'alpha. Ce dernier se mit alors à courir à toutes allures à travers les bois. Blade parti immédiatement à sa poursuite, poursuivit par deux autres loups dont Brittany. Peter voulu en faire de même mais Chad commençait à être en difficultés.
- Darren ! Darren ! Calme toi ! s'écria Penelope .
Ils étaient encore à la lisère des bois. Le sorcier était dans un tel état de stress qu'il n'arrivait pas à réfléchir convenablement. Les yeux rivés sur son téléphone portable, il regardait l'action en direct. Cassandra était la cible de Blade. Elle allait être blessée... S'il lui arrivait quoi que soit, il ferait un carnage !
- Comment veux-tu que je me calme ?! s'égosilla le jeune homme sur la sirène qui sursauta violemment, elle n'avait pas l'habitude qu'il lui parle ainsi.
- Écoute, le plan est simple. Il faut attirer Blade au bon endroit, reprit-elle avec calme. Tu sais comment contacter Garrett ?
Le sorcier contracta sa mâchoire et regarda autour de lui à la recherche d'un bout de bois. Il s'accroupit au sol et dessina un cercle dans lequel il se mit. Il jeta le bâton, respira profondément et ferma les yeux. Penelope regardait son meilleur ami faire. Il était toujours fascinant à voir quand il pratiquait la magie. Darren était un sorcier confirmé. Si jusque là les talents de sa sœur avaient été largement remarqués et appréciés, les siens méritaient autant d'acclamations si ce n'était plus. Le sorcier était quelqu'un de modeste et de discret et personne n'était réellement capable d'envisager l'étendue de sa puissance. La seule référence que possédait la sirène était une phrase que Cassandra avait un jour dit « S'il y a bien un sorcier que je n'oserais pas défier à Londres, c'est lui ». Darren et sa sœur n'avaient rien en commun physiquement. Il était aussi brun qu'elle était blonde. Sa peau était légèrement dorée tandis que celle de la jeune femme était rosée. Les différences n'étaient pas que physiques. Tous les deux n'avaient quasiment rien en commun à part un nom et le sang.
Darren écarta les mains de son corps, pencha la tête en arrière et marmonna des paroles incompréhensibles. La sirène l'observa faire, se demandant comment ce procédé allait lui permettre de contacter Garrett. Le sorcier continua ainsi pendant une bonne minute sans changement avant de se mettre à léviter doucement. Son corps entier perdit toute vie, il avait l'air d'une poupée de chiffon et bientôt, ses bras et sa tête devinrent ballants. Penelope approcha d'un pas et se fit un sang d'ancre. Ce procédé était-il sans risque ? Puis, Darren rouvrit les yeux. Ses délicieuses pupilles chocolat, si différentes de celle de sa sœur, étaient désormais totalement vides. Penelope eu un frisson mais ne fit rien, Darren devait forcément avoir les choses en mains...
A des dizaines de kilomètres de là, Garrett courait à toutes allures dans la forêt, Blade à ses trousses. Le jeune loup n'était pas du genre à apprécier fuir ainsi mais Cassandra était en danger et elle ne tiendrait pas deux secondes face à un Vampire, surtout un de cette envergure. Elle était à la fois le maillon fort et faible de leur équipe. Si leurs adversaires parvenaient à lui mettre la canine dessus et qu'ils la blessaient, la partie serait terminée. Garrett savait au plus profond de lui que Blade préfèrerait un match annulé plutôt qu'une défaite... Alors qu'il courait, sautait par dessus les troncs, les rochers, l'alpha vit alors le corps de Darren apparaître à ses côtés. Ce n'était qu'une sorte de projection astrale qui flottait dans les airs au même rythme que le loup progressait à travers les bois. Parce qu'elle était une sorcière, Cassandra était la seule autre personne capable de le voir. Cette dernière eu une expression abasourdie mais ne dit rien.
- King, j'ai un plan. Il faut faire sortir Cassy de là mais pour ça on doit éloigner Cuthwolf, dit l'apparition de Darren au loup qui courait tout en l'écoutant tant bien que mal. Attire le près du lac dans cinq minutes. Tu penses pouvoir tenir assez longtemps ?
Le loup jappa une fois avant de tourner brusquement vers la gauche. Cassandra regarda par dessus son épaule et vit le Vampire courir si vite qu'il n'était presque plus visible par moments. Décidée à se montrer prudente pour une fois, la jeune femme estima que prendre la fuite avec son frère était peut être la meilleure solution. Elle avait mit Blade en colère...
Darren ouvrit brusquement la bouche, comme s'il venait de remonter à la surface. Le sorcier tomba au sol mais se rattrapa à temps.
- Ça va ? s'inquiéta immédiatement la sirène en s'approchant rapidement de lui.
- Oui, j'ai contacté King, on a seulement cinq minutes pour atteindre le lac, lui expliqua-t-il.
- Comment on va se rendre jusque là bas ?
- Tu vas devoir partir avant moi, lui dit Darren en la prenant par le coude pour l'installer dans le cercle qu'il avait dessiné pour lui même. Je te rejoindrai juste après. Cuthwolf ne doit pas sentir mon odeur quand il arrivera sur place.
- Et la mienne ? s'inquiéta la sirène.
Son meilleur ami lui adressa un sourire en coin malicieux qui la surprit.
- Fais moi confiance, dit-il simplement en levant les mains devant lui.
Alors qu'il procédait, la terre autour de Penelope se souleva jusqu'à former un haut tunnel la masquant sur toute sa hauteur. La sirène se cacha le visage par réflexe mais elle était comme dans une cloison formée de terre. Malgré la peur elle ne dit rien, faisant une confiance aveugle à son meilleur ami, il le savait. Darren ferma les yeux et marmonna à nouveau un incantation dont lui seul avait le secret. Une seconde après, le tube de terre prit de la hauteur avant de disparaître brusquement. Darren rouvrit les yeux. Il n'y avait plus personne dans le cercle. Le jeune homme pria pour ne pas s'être trompé et pour ne pas avoir envoyé sa meilleure amie au mauvais endroit.
Dans la nuit noire une forme fit son apparition au dessus du fameux lac dans la forêt d'Epping. Il n'était pas très grand mais sa profondeur était raisonnable. Il y eu une lumière blanche puis une sphère de terre se forma à partir de rien juste au dessus de l'eau. La boule resta ainsi une seconde avant d'exploser et de laisser place à une forme féminine. Penelope retint son souffle et tomba directement à l'eau dans un bruit fort. Cependant, personne ne remonta à la surface.
Non loin de là, Garrett accéléra le pas autant que possible étant donné que le poids de Cassandra sur son dos n'était pas négligeable. Blade ne manqua pas de le remarquer et su que quand bien même l'alpha courrait plus vite que lui, ça ne serait plus pour très longtemps avant qu'il soit capable de le rattraper. Le souffle de Garrett était toujours plus bruyant, il s'épuisait. Cassandra avait peur et malgré elle les larmes naquirent aux coins de ses yeux. Blade serra des dents et poussa une nouvelle accélération, réduisant de moitié la distance entre sa proie et lui.
- Plus vite ! cria la sorcière, ce qui eu le don d'énerver le loup un peu plus.
Garrett approchait, il n'était plus très loin. Blade poussa un rugissement avant de prendre une puissante impulsion et sauter sur la sorcière, faisant tomber Garrett par la même occasion. Ils étaient à une dizaine de mètres de lac, était-ce suffisant ? Immédiatement, bien que épuisé, Garrett se remit sur ses pattes et bondi sur Blade aidé de ses deux autres loups. Brittany se montra particulièrement coriace. A IMSE, plus personne ne parlait, même pour encourager son équipe. Cassandra se redressa avant de chanceler dangereusement.
- Aïe..., marmonna-t-elle avant de regarder son jean.
Son genoux saignait abondamment. Blade ne pu s'empêcher de sentir l'odeur s'imprégner en lui. C'était parce qu'il était revenu à un stade totalement bestial qu'il ne pouvait pas se concentrer et se retenir. Voilà pourquoi la plupart des sorciers n'avaient jamais été assez fous pour se joindre à la compétition. Les Vampires étaient intenables. Le jeune homme saisit Brittany et lui cassa la patte arrière avant de la jeter sur l'autre loup. Ces deux derniers gémirent tandis que le Vampire se ruait sur Cassandra qui se mit à hurler. Dans un geste de survie rendu puissant par la peur, la jeune femme mit soudain main devant elle comme pour toucher une surface invisible. Blade tenta de l'atteindre mais il était contre un mur qui le séparait d'elle. Le Vampire poussa un rugissement et frappa dans le vide, faisant reculer la sorcière à chaque impulsion. Elle pleurait, tremblait et criait à chaque fois que Blade frappait. Les coups donnés par le Vampire et les réactions de Cassandra décrochaient des exclamations de surprise et de tension chez les élèves de IMSE aux yeux rivés sur leurs écrans.
De l'autre côté du lac, une autre lumière blanche fit son apparition avant de dévoiler Darren. Les sorciers de l'école magique frappèrent dans leurs mains, encouragèrent et sifflèrent un autre représentant de leur communauté qui leur faisait honneur. Les Vampires quant à eux comprirent que la partie devenait de plus en plus déloyale et perdue. Le jeune homme observa la situation. Sa sœur était la cible numéro un de Blade, malgré les attaques des autres loups qu'il repoussait avant de reporter son attention sur elle. Le sorcier ne pu s'empêcher d'admirer la puissance de son bouclier.
- Amène la par ici ! cria Darren de l'autre côté du lac à l'encontre de Garrett.
Le loup se précipita en direction de Cassandra pour la faire monter sur son dos. Blade tenta de l'en empêcher mais les deux autres loups arrivèrent et l'attaquèrent pour donner du temps à leur chef de meute. Cassandra brisa son bouclier et monta sur le loup qui se mit en route jusqu'au lac derrière eux. Blade repoussa les deux autres et se remit en course. Garrett prit une puissante impulsion et sauta par dessus le lac large d'une dizaine de mètres.
« A toi de jouer Penny... » pensa Darren avec force tandis qu'il voyait Blade imiter, comme prévu, le loup qui sautait au dessus de l'eau pour rejoindre l'autre rive aux côtés du sorcier.
Alors que Blade se trouvait dans les airs, tel un oiseau, prêt à atteindre le sol, une forme noir et si rapide qu'elle était impossible à identifier sauta et l'attira au fond de l'eau. Garrett retoucha le sol avec lourdeur, envoyant Cassandra dans les roses quelques mètres plus loin. Darren se précipita vers elle, voulant s'assurer qu'elle allait bien.
Il y eu quelques longues secondes de silence pendant lesquelles on ne vit rien d'autre à part le petit lac et les loups de chaque côté de la rive, essoufflés. Blade avait été attaqué par une forme sombre et attiré dans l'eau mais il ne remontait pas à la surface. La partie était-elle terminée ? A IMSE plus personne ne parlait, cherchant des yeux le leader Vampire, mais il n'y avait plus personne.
- C'était quoi ça ? Qu'est-ce qui a attaqué Cuthwolf ? demanda un sorcier, ahuri.
- C'était une sirène, répondit Edward, un des rares tritons de IMSE. Cuthwolf est entre les mains d'une sirène et si elle ne le veux pas, il n'a aucune chance de remonter à la surface.
- C'est Swift ! C'est Penelope Swift ! Elle est partie avec Darren McAdams quand ils ont vu Cassandra ! s'écria une autre sirène en désignant le sorcier avec sa sœur à l'écran.
Les êtres des eaux se mirent à encourager désormais celle qui était la première sirène à participer à une chasse de pleine lune, fait que personne n'avait jamais envisagé.
Dans les bois, Garrett ordonna implicitement à ses loups de rester près du lac tandis qu'il retournait sur les lieux du combat pour arrêter les autres Vampires et réunir toute sa meute avant que Blade ne parvienne à sortir de l'eau.
- On rentre à la maison, dit Darren en prenant Cassandra contre lui.
- Et... Et Blade ? C'était quoi ça ? demanda-t-elle tremblante en regardant son frère avec des yeux terrorisés.
- C'était Penelope, il va bien. Je te ramène avant que tu ne fasses une bêtise de plus, ordonna son frère en la lâchant et attrapant un bout de bois pour répéter le même procédé utilisé pour venir jusqu'ici.
Au fond de l'eau, Blade tentait de se libérer et de remonter à la surface mais la créature qui le maintenant était terriblement plus forte que lui. Le Vampire tournait sans cesse la tête dans tous les sens dans le but de la voir mais elle bougeait avec rapidité. Il senti des algues se nouer autour de ses poignets et de ses chevilles le maintenant sous l'eau contre sa volonté. Etant mort, Blade n'avait pas besoin d'air pour survivre, il pouvait donc rester ainsi infiniment. Du moins jusqu'à mourir de faim et non d'asphyxie. Il tira sur ses liens mais ils étaient impossibles à rompre. Après quelques secondes à luter, Blade pu enfin poser les yeux sur son agresseur qui lui fit face. Bien que sous la surface d'un lac en pleine nuit, la vue du Vampire n'en restait pas moins tout aussi parfaite, comme en plein air. Ce fut pourquoi il pu admirer les traits de la personne qui se trouvait face à lui.
Une sirène le regardait, la tête légèrement penchée sur le côté et visiblement curieuse de le voir. Contrairement à l'image que les mortels aimaient donner de ces créatures, elles n'étaient pas que de magnifiques femmes avec une queue de poisson à la place des jambes. Non, la sirène face à Blade ne ressemblait presque plus à une humaine. C'était la première fois qu'il avait l'occasion d'en voir une d'aussi près. La peau de la sirène était verdâtre et étrangement luisante et lisse. Le Vampire pu remarquer qu'elle était en réalité formée de millions de minuscules et solides écailles dont la couleur verte variait avec beauté en fonction de la lumière. Les coins de sa bouche retombaient légèrement vers le bas, se rapprochant alors de la forme de celle d'un poisson mais en préservant une étrange sensualité bien qu'elle ne soit que la porte d'une dentition pointues et redoutable. Ses yeux n'avaient aucune pupille ou au contraire seule la pupille était visible, Blade n'aurait su dire. Ils avaient toujours une forme humaine mais totalement noirs. Son nez était presque entièrement absent, seules deux petites fentes restaient à la place des narines.
La sirène flotta ainsi en face de sa proie, l'observant avec curiosité, penchant la tête d'un côté à l'autre. Blade ne disait rien, totalement obsédée par la vision qu'elle lui offrait. Jamais il n'aurait pensé qu'elles puissent être aussi fascinantes. Sous l'eau, le silence était complet, il n'y avait aucun bruit, rien ne se passait sur la rive. Quoi qu'il se passe, Blade en vint à penser qu'il s'en fichait finalement. La sirène leva sa main droite. Le jeune homme vit que ses doigts aux ongles longs et pointues étaient palmés. Elle toucha doucement sa joue, le caressant sans le quitter du regard, ses longs cheveux noirs flottant autour de sa tête.
- Penelope ? dit Blade en lâchant quelques bulles.
La sirène le fixa avant de reculer brusquement et de faire une roulade sous l'eau. Puis elle revint à nouveau vers lui, à quelques centimètres. C'était surement un moyen de dire oui, il n'en savait rien, à moins qu'elle ne tienne pas en place trop longtemps. Le Vampire tira à nouveau sur ses liens pour se libérer. C'était bien mignon tout ça mais il avait une compétition à gagner. Alors qu'il s'acharnait à tirer sur celui de son poignet droit, Penelope approcha rapidement et mit la main dessus, comme pour le pousser à se calmer. Blade leva ses yeux sanglants vers elle et se détendit. Après tout, elle était tellement plus forte que lui sous l'eau, rien ne servait de lutter. Une part de lui ne pu s'empêcher d'être surprit par la force que possédaient les êtres des eaux une fois dans leur élément. Penelope tourna brusquement la tête, comme si elle avait entendu quelqu'un l'appeler. Sans rien dire la sirène laissa le Vampire derrière elle pour remonter à la surface. Blade se remit à tirer sur les liens, regardant partout autour de lui. Le lac était tellement sombre, tellement inquiétant...
A la surface, un combat faisait rage. Garrett avait attiré tous les Vampires près du lac ainsi que sa meute. Il était encore impossible de dire qui avait l'avantage mais les deux équipes avaient clairement prit de sacrés coups. Quand Penelope remonta à la surface, personne ne la remarqua. La sirène ne vit aucune trace de Darren et de Cassandra, il était temps de mettre fin à cette chasse ridicule. Penelope encore transformée ne pouvait pas communiquer sous cette forme avec d'autres que ceux de son espèce. Dans le but de se faire remarquer, la jeune femme mit les mains à plat sur la rive et se redressa avant de claquer son immense queue de poisson sur la surface de l'eau, éclaboussant un peu tout le monde tout en poussant un cri aigu assourdissant. Les loups se mirent à gémir tandis que les Vampires lâchèrent prise pour plaquer leurs mains sur leurs oreilles. A IMSE, tous sauf les sirènes et tritons firent la même chose.
L'attention fut reportée sur Penelope qui continua à claquer sa queue contre l'eau pour s'assurer qu'elle avait l'attention de tous.
- C'est qui ? demanda l'un des Vampires.
- Ils ont une sirène dans leur équipe ! s'exclama Summer sans en croire ses yeux.
- C'est la meilleure..., marmonna Andrew les dents serrées.
- TRICHEURS ! cria un autre Vampire.
Les loups se mirent à japper et le combat reprit. Penelope leva les yeux au ciel avant de retourner sous l'eau dans un élégant bond pour retrouver Blade qui luttait encore contre ses liens. La jeune femme lui mit une main palmée sur la nuque pour l'inciter au calme. Le Vampire l'observa puis se détendit à nouveau, ne comprenant pas où elle voulait en venir. Penelope ouvrit la bouche, dévoilant une dentition formée presque uniquement que de canines avant de se pencher vers les chevilles de Blade pour couper les liens. Elle ne libéra pas ses mains cependant. La jeune femme coupa les deux puissantes algues qui maintenaient le Vampire pour nouer ses poignets ensembles. Blade voulu se défendre mais la sirène le dominait. Puis, elle se saisit par le col et le remonta à la surface.
Les loups et les Vampires avaient donc reprit le combat quand on entendit un bruit d'éclaboussures fendre la nuit. Le corps de Blade fut lancé à la surface par Penelope. Immédiatement les loups l'encerclèrent et empêchèrent les autres Vampires d'approcher pour le libérer. Blade toussa maintenant que de l'air entrait dans ses poumons et rencontrait l'eau qu'il avait avalé. Le Vampire se remit sur ses pieds et brisa ses liens comme s'ils étaient de coton. Alors qu'il voulu partir Garrett sauta sur lui et le mit à terre. Il fut aidé à le maintenir par deux loups tandis que les autres formaient un épais barrage. Les Vampires tentèrent d'attaquer car ils refusaient d'admettre que la partie était terminée mais Penelope intervint en poussant un nouveau cri assourdissant. 
Sous les lourdes pattes de Garrett, Blade serra des dents tandis que le cri de la sirène lui agressait les tympans.
- Ça va ! ÇA VA ! Je... me rends, dit le prince Vampire entre ses dents avant de laisser sa tête retomber sur le sol.
A peine eu-t-il parlé que Garrett se mit sur ses pattes arrières et hurla à la lune, rapidement imité par le reste de sa meute qui sauta sur place, aboya. A IMSE, les Vampires accusèrent le coup comme possible. Ils n'étaient pas habitués à la défaite et beaucoup commencèrent à se plaindre de Blade, dire à quel point il n'était pas un bon leader, à accuser les loups d'avoir triché en amenant deux sorciers et une sirène. Du côté du bâtiment A, la fête était à son comble. Les loups mais aussi les sorciers et les êtres des eaux avaient remporté la victoire ! Depuis des décennies les Vampires étaient vainqueurs par excellence mais cette fois ci, avec l'aide des deux autres communautés de IMSE, ils avaient enfin perdu.
Avec un rugissement de rage, Blade se redressa et frappa dans un immense arbre qu'il brisa en deux, incapable de tolérer la colère qu'il ressentait à cet instant. Garrett approcha et gratta le sol dans un signe de respect en tant qu'adversaire. Le reste de la meute se mit derrière son alpha et hurla à la lune le leader Vampire. Blade regarda les loups sans en croire ses yeux. Ils étaient bons gagnants. Le jeune homme à la mâchoire crispée hocha la tête en signe de remerciement. Garrett se tourna vers sa meute et tous se remirent en course pour célébrer à leur manière une victoire attendue pendant si longtemps. Au levé du jour, ils redeviendraient humains.
- Blade ? dit timidement Summer en approchant d'un pas. Rentrons.
Le Vampire eu l'envie brûlante de laisser ses nerfs exploser sur elle. Quand la jeune femme posa la main sur son épaule il la repoussa avec violence, manquant de la blesser. Au même moment, Peter et Andrew firent un rapide pas en avant, prêts à intervenir. Les deux jeunes hommes échangèrent un regard avant de détourner les yeux dans des directions opposées. Chad qui avait reprit forme humaine fronça les sourcils.
Blade tourna la tête vers le lac où se trouvait encore Penelope. Seul son buste à la poitrine cachée par des écailles plus larges et sombres était hors de l'eau. Le Vampire la fixa un instant avec colère puis la sirène retourna brusquement en dessous de la surface, sa longue queue frappant derrière elle avant de disparaître à son tour. Le Vampire resta ainsi à regarder le lac mort avant de faire signe à son équipe de le suivre et de se remettre en route pour rejoindre Londres. La partie était terminée, ils avaient perdu. Alors qu'il courait à travers les bois, Blade sentait qu'il ne parviendrait pas à se calmer avant un bon moment. Étrangement, toute sa colère ne se focalisa pas sur Garrett qui avait été un rival remarquable mais sur Cassandra, qui se montrait à chaque fois plus impertinente. Elle allait le payer très cher...
 
 
 
La compétition été terminée depuis plus d'une demi heure quand pour la troisième fois une lumière sorti de nulle part pour faire place à une forme humaine. Darren posa un pied sur terre et regarda autour de lui, cherchant des yeux la personne qu'il était venu chercher, un sac à dos sur l'épaule.
- Penny ? appela-t-il.
Presque immédiatement dans le silence totale de la forêt, l'eau du lac s'agita et la sirène refit surface. En voyant son meilleur ami, la jeune femme rejoignit la rive et s'approcha du sorcier qui s'était accroupit, un petit sourire au coin des lèvres.
- Je suis revenu te chercher, précisa-t-il inutilement avec tendresse.
La sirène prit appui sur ses mains pour se rapprocher de son visage et pencha légèrement la tête sur le côté. Elle voulait sourire mais sa physionomie l'en empêchait. Vous avez déjà vu un poisson sourire, vous ? Darren toucha la joue écailleuse de la jeune femme avec douceur tout en admirant son visage de sirène qu'il avait pourtant vu des centaines de fois depuis leur première année au collège de IMSE.
- Tu es tellement belle, murmura-t-il.
La sirène, incapable de parler, poussa un faible cri aigu et mesuré pour ne pas agresser des oreilles humaines.
- Sors de l'eau, je t'ai apporté des vêtements, reprit-il vivement comme pour changer de sujet en attrapant son sac à dos.
Darren se mit debout et laissa les affaires de Penelope derrière lui avant de se retourner pour ne pas la voir se transformer. Les sirènes prenaient forme dès qu'elles étaient en contact de beaucoup d'eau. Sous la douche, dans une piscine mais aussi lorsqu'elle était grandement éclaboussées. Il était impossible de contrôler leur mutation dans ces cas là sauf quand elles étaient sirènes et qu'elles désiraient redevenir humaines. Mais pour cela, elles devaient sortir de l'eau, ce que fit Penelope. Appuyée sur ses bras, elle rampa à un mètre de la rive et se concentra. Une minute plus tard, de longues et blanches jambes se dessinaient sous son ventre. Son visage était redevenu humain et elle pouvait parler. La jeune femme brune s'empressa d'attraper des vêtements et de se couvrir car évidemment, elle était nue. Et dire que son jean était fichu... elle avait travaillé des heures pour se le payer... Le sorcier lutta autant que possible contre l'envie de se retourner pour la regarder se vêtir. Il était peut être son meilleur ami, il n'en restait pas moins un homme.
- Ça y est, dit-elle après quelques minutes.
Les joues légèrement rouges, Darren se retourna et posa les yeux sur sa meilleure amie. Elle était tellement craquante. Ok, il avait surement mal choisi son sweat shirt large mais il était pressé et n'avait pas le temps pour le style. Après tout, ce n'était pas comme s'ils s'en souciaient à cet instant. Penelope restait terriblement mignonne même dans un sac à patate, c'était un fait.
- Je te ramène chez toi maintenant, dit-il avec douceur en attrapant le premier bout de bois venu.
Le sorcier redessina un cercle sur le sol et attendit que sa meilleure amie ne le rejoigne à l'intérieur. Il la prit contre lui et commença à réciter la formule. Une minute plus tard, la forêt d'Epping retombait dans le silence et le calme total.
Jusqu'à la prochaine lune.




 
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement